email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / REVIEWS

Critique : La fuga

par 

- Le premier film de Sandra Vannucchi, candidat à l'EFA Young Audience Award 2018, est un récit simple et intense dont l'héroïne est une petite fille qui vit entre ses rêves et la dépression de sa mère

Critique : La fuga
Lisa Ruth Andreozzi et Emina Amatovic dans La fuga

À 11 ans, être pleine de rêves et d'énergie, mais devoir cohabiter avec une mère dépressive, un père exaspéré et la sensation d'être invisible et qu'on ne vous écoute pas, c'est dur. C'est au sein d'une famille dysfonctionnelle que nous plonge le premier long-métrage de Sandra Vannucchi, diplômée en cinéma et télévision à la Tisch School of the Arts de l'Université de New York, formée comme assistante de David Chase, le créateur et auteur de la série Les Sopranos. La fuga [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, candidat à l'EFA du jeune public 2018, raconte avec délicatesse et sincérité la rebellion discrète mais déterminéE d'une petite fille qui veut vivre son âge, découvrir le monde et se faire de nouveaux amis.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Nous sommes à Pistoia, en Toscane. Pour Silvia, à la maison, l'atmosphère est suffocante, mais pourtant cette pré-adolescente (très bien incarnée par Lisa Ruth Andreozzi, dont c'est le premier rôle principal) est toute vitalité. Elle est bonne à l'école et désire de tout son coeur aller à Rome, pour visiter la ville et ses monuments. Hélas, ce n'est pas possible, vu que sa mère Giulia (Donatella Finocchiaro) n'arrive même pas à sortir de son lit, où elle passe ses journées allongée dans le noir, car elle souffre d'une dépression chronique qui semble incurable. Quant au père, Pietro (Filippo Nigro), il est trop occupé à pourvoir aux besoins élémentaires de la famille (Silvia a aussi un petit frère) pour entendre les demandes de sa fille.

Ainsi, en silence, Silvia décide de contourner le problème et monter seule dans un train pour aller chercher son dû (un beau voyage à Rome), puisqu'elle a aussi gagné le concours d'insectes de l'école et mérite bien une récompense. Elle ne sait pas bien où elle pourra dormir le soir, mais pendant le voyage, elle fait la connaissance d' Emina (Emina Amatovic), une petite fille rom avec laquelle elle se lie d'amitié et qui va accepter de la loger dans sa roulotte, dans un camp de nomades de la capitale. C'est donc de manière très inhabituelle que notre jeune héroïne va vivre son séjour à Rome : elle ira Piazza Navona,  oui, mais en mendiant aux feux rouges, et elle va participer aux fêtes de ses nouveaux amis gitans (tous interprétés par des acteurs non-professionnels, dans un vrai camp de nomades), le tout avec cette totale absence de peur et de préjugés que seuls ont les enfants. Jusqu'au moment où elle va comprendre qu'il est temps de rentrer chez elle.

C'est dans cet hymne spontané à l'amitié entre les cultures que réside une des grâces de ce petit film, écrit de manière simple et directe (le scénario, co-écrit par la réalisatrice avec le producteur Michael King, a été primé au Festival international Wonderfest du film pour enfants de Bucarest, entre autres) dont se dégage une grande fraîcheur et beaucoup d'authenticité, vu que le film s'ancre en partie dans l'expérience personnelle de Vannucchi. La photographie est deVladan Radovic, David de Donatello en 2015 pour son travail sur Les Âmes noires [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Francesco Munzi
fiche film
]
. Le montage, par Osvaldo Bargero et Luigi Mearelli, alterne (en particulier dans la première partie) entre présent et passé de manière fluide et efficace.

La fuga est une coproduction entre l'Italie et la Suisse de Perché No Films et Zas Film, en collaboration avec RSI - Radiotelevisione Svizzera di Lingua Italiana. En Italie, il va sortir le 7 mars avec Lo Scrittoio. Les ventes internationales du film sont assurées par Film Republic.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.