email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SAN SEBASTIAN 2003 France

Fine fleur au festival espagnol

par 

Rivette, Chabrol, Ozon, Chéreau..., les plus grands noms de la production cinématographique française seront au rendez-vous de la 51e édition du Festival de San Sebastian qui se déroulera dans la cité basque espagnole du 18 au 27 septembre.

Annoncé à Cannes, puis à Venise, le dernier film de Jacques Rivette, L’histoire de Marie et Julien avec en vedette Emmanuelle Béart sera finalement en compétition à San Sebastian. Production franco italienne (80/20 pour cent) de Pierre Grise Productions et de Cinemaundici, ce long-métrage qui marque les retrouvailles de l’actrice et du cinéaste de La belle noiseuse, a bénéficié d’un budget de 3,48 millions d’euros, d’une avance sur recettes du Centre National de la Cinématographie et d’une participation d’Arte France Cinéma.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

A noter la sélection également parmi les 16 films en compétition de la production franco-espagnole Dans le rouge du couchant (Crepúsculo Rojo) d’Edgardo Cozarinsky avec à l’affiche l’actrice ibérique Marisa Paredes et son homologue hexagonal Bruno Putzulu. Une histoire de rencontres à Paris pour des personnages ayant tous des souvenirs de Buenos Aires, produite par la société française Les Films d'Ici dirigée par Serge Lalou et coproduite par les espagnols de Mallerich Films.

Parmi les 11 films proposés dans la section Perles des autres festivals, trois fleurons de la production française 2003, Swimming Pool [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de François Ozon, La fleur du mal de Claude Chabrol et Son frère de Patrice Chéreau côtoieront Bertolucci, Winterbottom, Ivory et Bilge Ceylan.
Enfin, du côté des jeunes réalisateurs à qui une section est dédiée, la France aura deux représentants: Les Corps impatients de Xavier Gianolli (Elizabeth Films-1,39 millions d'euros de budget) et Travail d’arabe de Christian Philibert.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy