email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Marché du Film

Charades à plein régime vers Cannes avec un line-up de 19 titres

par 

- La société française vend Chambre 212 de Christophe Honoré en vitrine à Un Certain Regard et J'ai perdu mon corps de Jérémy Clapin à la Semaine

Charades à plein régime vers Cannes avec un line-up de 19 titres
Chambre 212 de Christophe Honoré

Le Marché du Film du 72e Festival de Cannes (du 14 au 25 mai) s’annonce très dynamique pour la société française de ventes internationales Charades qui ne manquera pas d’atouts à faire valoir avec un copieux et diversifié line-up de 19 titres, dont deux brillent dans les différentes sélections de la Croisette.

Joker inattendu tant le film a été monté rapidement, Chambre 212 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christophe Honoré
fiche film
]
de Christophe Honoré fera sa première mondiale en Sélection Officielle, au programme Un Certain Regard. Ce sera la 6e participation cannoise du cinéaste français après Les Chansons d’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Plaire, aimer et courir vite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Christophe Honoré
fiche film
]
en compétition en 2007 et 2018, 17 fois Cécile Cassard à Un Certain Regard en 2002, Dans Paris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
à la Quinzaine des Réalisateurs 2006, et Les Bien-aimés [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christophe Honoré
fiche film
]
en clôture de la sélection officielle en 2011. Au casting de son nouvel opus figurent Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin et Benjamin Biolay. Ecrit par le réalisateur, le scénario voit Maria décider de quitter le domicile conjugal, après 20 ans de mariage. Une nuit, elle part s’installer dans la chambre 212 de l’hôtel d’en face. De là, Maria a une vue plongeante sur son appartement, son mari, son mariage. Elle se demande si elle a pris la bonne décision. Bien des personnages de sa vie ont une idée sur la question, et ils comptent le lui faire savoir. La production a été pilotée par la société parisienne Les Films Pelléas avec en coproduction France 2 Cinéma, les Belges de Scope Pictures et les Luxembourgeois de Bidibul Productions. La sortie en France sera assurée par Memento le 30 octobre prochain.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un second titre du line-up Charades brille dans la vitrine des sélections cannoises : le film d’animation J'ai perdu mon corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jérémy Clapin
fiche film
]
de Jérémy Clapin qui constituera une attraction majeure de la compétition de la Semaine de la Critique.

Quatre nouveautés (dont deux seront annoncées ultérieurement) arrivent au line-up de l’équipe de Yohann Comte, Carole Baraton, Pierre Mazars et Constantin Briest, en particulier la coproduction franco-luxembourgeoise d’animation Le Petit Nicolas (Little Nicolas) de Gilles de Maistre et Amandine Fredon, d’après l’œuvre de René Goscinny et Jean-Jacques Sempé. Le scénario est cosigné par Michel Fessler et Anne Goscinny et la production assurée par ON Classics, Foliascope, Bidibul Productions et Kaïbou Production. Actuellement en fabrication, le film sera livré en 2021.

Autre nouveauté : le film britannique en post-production Lynn + Lucy de Fyzal Boulifa. Produit par Rosetta Productions (Beats [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et BBC Films, le long métrage qui sera vendu sur scénario et promoreel est centré sur deux amies d’enfance, âgées de 27 et 26 ans et habitant la même rue, là où elles ont grandi. Quand la tragédie frappe la famille de Lucy, sa vie part en vrille et leur amitié est d’abord mise à l’épreuve par la suspicion et les ragots de la petite ville avant de subir la perte de confiance, l’hystérie et la violence.

Quatre premières de marché sont aussi au menu : L’Extraordinaire voyage de Marona [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de la Roumaine Anca Damian, Je promets d’être sage (Lost & Found) du Français Ronan Le Page (article – avec Pio Marmaï et Léa Drucker dans les rôles principaux), la production franco-canado-belge Sympathy for the Devil de Guillaume de Fontenay (article – avec Niels Schneider, Vincent Rottiers et Ella Rumpf au casting) et le thriller psychologique américano-français Swallow [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Carlo Mirabella-Davis.

Charades poursuivra également les préventes de quatre films en post-production : De nos frères blessés (My Traitor My Love) du Français Hélier Cisterne (lire l’article – avec Vincent Lacoste et Vicky Krieps en tête d’affiche), La Fille au bracelet [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de son compatriote Stéphane Demoustier, Suicide Tourist du Danois Jonas Alexander Arnby (remarqué à la Semaine de la Critique cannoise 2014 avec When Animals Dream [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonas Alexander Arnby
fiche film
]
) qui compte Nikolaj Coster-Waldau et Tuva Novotny au casting (lire l’article) et le film familial français My Family and the Wolf de l’Espagnol Adrià García.

A noter aussi au line-up le film d’animation en 3D en fabrication Bigfoot Family des Belges Ben Stassen et Vincent Kesteloot, et des projections de marché pour le documentaire musical français (sur le reggae) Inna de Yard [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Américain Peter Webber, pour le drame australien Buoyancy de Rodd Rathjen (découvert au Panorama de la Berlinale), pour La Revanche des crevettes paillettées (The Shiny Shrimps) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo français Cédric Le Gallo et Maxime Govare et pour le documentaire irlandais Shooting the Mafia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Anglaise Kim Longinotto (passé par Sundance et le Panorama de la Berlinale).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.