email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Marché du Film

Brelan d’as pour Pyramide International à Cannes

par 

- Au line-up du vendeur français brillent Viendra le feu d’Oliver Laxe, La Cordillère des songes de Patricio Guzmán et Nuestras madres de César Diaz

Brelan d’as pour Pyramide International à Cannes
Viendra le feu d’Oliver Laxe

Cap sur le Marché du Film du 72e Festival de Cannes (du 14 au 25 mai) pour la société française de ventes Pyramide International (dirigée par Eric Lagesse) qui pourra compter sur un copieux line-up incluant deux longs en Sélection Officielle, un titre en compétition à la Semaine de la Critique, un à l’affiche au programme de l’ACID, et une brassée de films en post-production. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pyramide mise notamment sur Viendra le feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Óliver Laxe
fiche film
]
du cinéaste franco-espagnol Oliver Laxe qui sera dévoilé à Un Certain Regard. Ce troisième long du cinéaste après le documentaire Vous êtres tous des capitaines [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(prix FIPRESCI des sections parallèles en 2010 après sa présentation à la Quinzaine des Réalisateurs) et Mimosas, la voie de l’Atlas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Oliver Laxe
fiche film
]
(Grand Prix de la Semaine de la Critique cannoise 2016) est centré sur un homme qui a été condamné pour avoir déclenché un feu. A sa sortie de prison, personne ne l’attend et il rentre dans sa ville natale, un petit village caché dans les montagnes de Galice, afin de vivre avec sa mère er leurs trois vaches. La vie s’écoule lentement, au rythme de la nature, jusqu’à une nuit et un feu qui démarre pour dévaster la région… Produit par l’Espagne (Miramemira, Kowalski Films) avec la France (4 A 4 Productions) et le Luxembourg (Tarantula), le long métrage sera distribué dans l’Hexagone par Pyramide le 4 septembre.

L’équipe des ventes de Pyramide pilotée par Agathe Mauruc place aussi des espoirs en Sélection Officielle sur le documentaire La Cordillère des songes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Patricio Guzmán qui sera projeté en séance spéciale. Produit par la société parisienne Atacama Productions (avec les Français d’Arte France Cinéma et de Sampek Productions, ainsi que les Chiliens de Market Chile), le film est le troisième volet d’une trilogie démarrée avec Nostalgie de la lumière [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(séance spéciale à Cannes en 2010) et poursuivie avec Le Bouton de nacre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Ours d’argent du meilleur scénario à Berlin en 2015). Pyramide assurera la sortie française le 30 octobre.

Au line-up se distingue également Nuestras madres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cesar Diaz
fiche film
]
du Belgo-Guatémaltèque César Diaz qui sera en lice en compétition à la Semaine de la Critique. Production associant la Belgique (Need Productions), la France (Perspective Films) et le Guatemala (Cine Concepcion), ce premier long plonge au Guatemala, en 2018. Le pays vit au rythme du procès des militaires à l’origine de la guerre civile. Les témoignages des victimes s’enchaînent. Ernesto, un jeune anthropologue à la Fondation médico-légale, travaille à l’identification des disparus. Un jour, à travers le récit d’une vieille femme, il croit déceler une piste qui lui permettra de retrouver la trace de son père, guérillero disparu pendant la guerre… Pyramide pilotera aussi directement la distribution en France. 

A noter que Pyramide vend également le documentaire Kongo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Hadrien La Vapeur - Corto Vaclav quifigure au programme de l’ACID. 

Au Marché du Film, Pyramide International prévendra 11 films actuellement en post-production, dont huit réalisés par des cinéastes français : Les Parfums du Français Grégory Magne, Passion simple de Danielle Arbid (article - avec Laetitia Dosch dans le rôle principal), Une autre que moi de Marion Lainé (article - avec Sandrine Bonnaire en vedette), L’État sauvage de David Perrault (article - avec Kevin Janssens et Alice Isaaz à l’affiche), Les Éblouis (The Dazzled) de Sarah Succo (article), Camille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Boris Lojkine
fiche film
]
de Boris Lojkine, La Sainte Famille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Louis-Do de Lencquesaing et Revenir de Jessica Pallud (article - avec Niels Schneider et Adèle Exarchopoulos en vitrine).

Au rayon post-production se distinguent aussi You Will Die at 20 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amjad Abu Alala
fiche film
]
du Soudanais Amjad Abu Alala (une coproduction associant la France, l’Autriche, l’Allemagne et l’Afrique du Sud), la production française Yalda de l’Iranien Massoud Bakhshi et Made in Bangladesh de Rubayat Hossain.

Enfin, il faut signaler le documentaire en tournage sur l’adoption C’est toi que j’attendais de la Française Stéphanie Pillonca.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.