email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Semaine de la Critique / Prix

J’ai perdu mon corps triomphe à Cannes, à la Semaine de la Critique

par 

- CANNES 2019 : Le film d’animation du Français Jérémy Clapin remporte le Grand Prix. Prix Révélation pour l’acteur islandais Ingvar E. Sigurðsson dans A White, White Day

J’ai perdu mon corps triomphe à Cannes, à la Semaine de la Critique
Les gagnants et le jury de la Semaine de la Critique 2019 (© SDLC)

Présidé par le réalisateur colombien Ciro Guerra, le jury de la 58e Semaine de la critique du 72e Festival de Cannes a attribué le Grand Prix 2019 à J’ai perdu mon corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jérémy Clapin
fiche film
]
du Français Jérémy Clapin et c’est la première fois dans l’histoire de la section parallèle cannoise qu’une œuvre d’animation l’emporte. Véritable bijou narratif, émouvant, inventif et virtuose, ce premier long-métrage a été produit par la société parisienne Xilam Animation et coproduit par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma. Les ventes internationales sont pilotées par Charades.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Décerné pour la seconde année et distinguant à un comédien ou une comédienne, le Prix Révélation est allé à l’acteur islandais Ingvar E. Sigurðsson pour sa performance dans A White, White Day [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hlynur Pálmason
fiche film
]
de son compatriote Hlynur Pálmason, un second long produit par Join Motion Pictures, en coproduction avec les Danois de Snowglobe et les Suédois de Hob AB et de Film I Väst. Les ventes internationales sont assurées par les Polonais de New Europe Film Sales

A noter au rayon des récompenses attribuées par les partenaires de la Semaine, que le prix de la Fondation Gan à la Diffusion a distingué Vivarium [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Irlandais Lorcan Finnegan (un second long produit par Fantastic Films en coproduction avec les Belges de Frakas et les Danois de Ping Pong Film, les Américains de XYZ Films pilotant les ventes), alors que le prix SACD a élu le Guatémaltèque César Diaz pour le scénario de Nuestras madres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cesar Diaz
fiche film
]
(produit par les Belges de Need Productions avec les Français de Perspective Films, et vendu par Pyramide). 

Enfin, du côté des courts métrages, le prix Découverte a couronné She Runs de la Chinoise Qiu Yang, tandis que le prix Canal+ a été gagné par Sans mauvaise intention (Ikki illa meint) du Féroïen Andrias Høgenni.

Le palmarès :

Grand Prix Nespresso
J’ai perdu mon corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jérémy Clapin
fiche film
]
- Jérémy Clapin (France)

Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation
Ingvar E. Sigurðsson - A White, White Day [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hlynur Pálmason
fiche film
]
(Islande/Danemark/Suède)

Prix de la Fondation Gan à la Diffusion
Vivarium [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Lorcan Finnegan (Irlande/Belgique/Danemark)

Prix SACD
César Diaz - Nuestras madres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cesar Diaz
fiche film
]
(Belgique/France)

Prix Découverte Leitz Cine du court métrage
She Runs - Qiu Yang (Chine/France)

Prix Canal+ du court métrage
Sans mauvaise intention (Ikki illa meint) - (Danemark/Îles Féroé)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.