email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ANNECY 2019

Annecy, capitale mondiale de l’animation

par 

- 214 films en vitrine de la 43e édition du festival qui se déroulera du 10 au 15 juin et 3800 professionnels attendus au Marché International du Film d’Animation

Annecy, capitale mondiale de l’animation
J'ai perdu mon corps de Jérémy Clapin

Première en Europe et troisième au niveau mondial derrière les Etats-Unis et le Japon comme le souligne l’étude annuelle du marché de l’animation publiée hier par le CNC (lire ici), la France organise aussi le plus grand rendez-vous dédié à ce genre en pleine expansion, en l’occurrence le Festival International du Film d'Animation d'Annecy dont la 43e édition se déroulera du 10 au 15 juin avec plus de 11 700 accrédités au compteur. Et le film d’ouverture qui sera présenté en avant-première mondiale reflète parfaitement les grandes ambitions de la filière hexagonale puisque Playmobil : le Film de l’Américain Lino DiSalvo a été piloté en production par Aton Soumache et Dimitri Rassam via ON Animation Studios (filiale canadienne du groupe parisien ON Kids & Family).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au cœur d’une sélection comptant 214 films issus de 88 pays, 10 longs métrages se disputeront le Cristal 2019. Parmi eux se distinguetrois titres français arrivant en droite ligne de Cannes avec le Grand Prix de la Semaine de la Critique J'ai perdu mon corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jérémy Clapin
fiche film
]
de Jérémy Clapin et deux titres présentés à Un Certain Regard : La Fameuse Invasion des ours en Sicile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lorenzo Mattotti
fiche film
]
de l’Italien Lorenzo Mattotti et Les Hirondelles de Kaboul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Zabou Breitman et Eléa Gob…
fiche film
]
de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec. Sont également en lice L’Extraordinaire Voyage de Marona [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Roumaine Anca Damian, Buñuel après l’âge d’or [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Espagnol Salvador Simó et le carton du box-office danois Checkered Ninja [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Anders Matthesen - Thorbjørn Christoffersen. L’affiche est complétée par trois films japonais (Ride Your Wave, The Relative Worlds et The Wonderland) et un chinois (White Snake).

En vitrine de la nouvelle section compétitive Contrechamp pointent huit longs métrages dont deux productions européennes : Away [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gints Zilbalodis
fiche film
]
du Letton Gints Zilbalodis et le titre franco-luxembourgeois Zero Impunity [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nicolas Blies, Stéphane Hueber-Blies et Denis Lambert.

Au-delà des autres programmes compétitifs (œuvres VR, courts métrages, films de télévision, etc.), le rayon des séances événements proposera notamment Le Voyage du prince [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-François Laguionie (à qui le festival remettra par ailleurs un Cristal d’honneur) et Xavier Picard, ainsi que Spycies [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Guillaume Ivernel, mais aussi la présentation de ses nouveautés (avec des premières images exclusives) par DreamWorks, un hommage à l’animation japonaise ou encore une séance Looney Tunes Cartoons organisée par Warner.

La sélection des Work in Progress (WIP) donnera un avant-goût entre autres pour Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary du Français Rémi Chayé, pour le documentaire animé Flee du Danois Jonas Poher Rasmussen, pour Josep de Aurel (produit par la France avec la Belgique et l’Espagne), Klaus de Sergio Pablos (production associant l’Espagne et les Etats-Unis) et Même les souris vont au paradis des Tchèques Denisa Grimmová et Jan Bubeníček.

Cette édition 2019 du festival d’Annecy prévoit également une profusion de conférences, de keynotes, de séances Making of et de Studios Focus (notamment Sony Pictures, Walt Disney Company, Netflix, etc.).

Du 11 au 14 juin, près de 3800 professionnels (dont 490 acheteurs et distributeurs) seront plus spécifiquement en action au 29e MIFA, le Marché International du Film d’Animation qui ne cesse de battre des records de fréquentation année par année et qui a introduit quelques nouveautés comme le "Gap Financing: Meet the Producers" (huit titres en développement ou en production dont 85% du budget est sécurisé, avec notamment Saules aveugles, femmes endormies du Français Pierre Földesnews -, Interdit aux chiens et aux Italiens de son compatriote Alain Ughetto, Icare du Luxembourgeois Carlo Vogele et My Sunny Maad de la Tchèque Michaela Pavlátová). Parmi les autres événements majeurs du marché se distinguent les Pitchs (incluant entre autres les projets français Sorya de Denis Do, Sirocco et le Royaume des courants d’air de Benoît Chieux et Tistou les pouces verts d’Amandine Taffin, mais aussi La bambina di sale de l’Italienne Angela Conigliaro), les Focus territoires, le Mifa Campus (parrainé cette année par le réalisatrice et productrice irlandaise Nora Twomey), ou encore les conférences de presse des studios et des chaînes TV. A noter enfin que le Mifa Animation Industry Award 2019 sera décerné à Marc du Pontavice (Xilam Animation).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.