email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Fin de tournage pour Madame Claude de Sylvie Verheyde

par 

- Karole Rocher, Garance Marillier, Roschdy Zem, Pierre Deladonchamps, Paul Hamy, Benjamin Biolay, Annabelle Belmondo et Hafsia Herzi dans une production Les Compagnons du Cinéma vendue par Wild Bunch

Fin de tournage pour Madame Claude de Sylvie Verheyde
(de gauche à droite) Annabelle Belmondo, Susann Carmen, Joséphine de La Baume, Ildjima Masrangar (de dos), Hafsia Herzi et Garance Marillier sur le tournage de Madame Claude

Dernière ligne droite pour le tournage de Madame Claude de Sylvie Verheyde qui se terminera le 25 juin après sept semaines de travail. Il s’agit du 6e long de la réalisatrice après Un Frère (Quinzaine des Réalisateurs 1997), Princesses (2000), Stella [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Giornate degli Autori à la Mostra de Venise 2008), Confession d’un enfant du siècle [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Un Certain Regard au Festival de Cannes 2012) et Sex Doll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2016).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au casting figurent Karole Rocher (nominée au César 2012 du meilleur second rôle pour Polisse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maïwenn
fiche film
]
, à son avantage dans la série Braquo, appréciée également dans Paris la Blanche [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lidia Terki
fiche film
]
), Garance Marillier (nominée au César 2018 du meilleur espoir pour Grave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julia Ducournau
fiche film
]
), Roschdy Zem (prix d’interprétation à Cannes en 2006 pour Indigènes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean Bréhat
interview : Rachid Bouchareb
fiche film
]
, nominé au César du meilleur second rôle en 2000, 2006 et 2009, apprécié le mois dernier à Cannes dans Roubaix, une lumière [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Desplechin
fiche film
]
; en salles le 17 juillet dans Persona non grata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et bientôt dans La Fille au bracelet), Pierre Deladonchamps (César 2014 du meilleur espoir pour L’Inconnu du lac [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alain Guiraudie
fiche film
]
, nominé au César 2017 et au prix Lumières du meilleur acteur pour Le Fils de Jean [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Philippe Lioret
fiche film
]
, à son avantage dans Plaire, aimer et courir vite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Christophe Honoré
fiche film
]
, Les Chatouilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Le vent tourne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bettina Oberli
fiche film
]
; et que l’on verra bientôt dans Notre Dame), Paul Hamy (nominé en 2014 au César et au Lumières du meilleur espoir pour Suzanne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
, apprécié notamment dans Sibyl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
, L’Ornithologue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : João Pedro Rodrigues
fiche film
]
, 9 doigts [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : F.J. Ossang
fiche film
]
et Jessica Forever [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Benjamin Biolay (nominé au César 2009 de meilleur second rôle pour Stella; très bon entre autres dans Numéro Une [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, La Douleur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Finkiel
fiche film
]
et récemment à Cannes dans Chambre 212 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christophe Honoré
fiche film
]
).

Sont aussi à l’affiche Annabelle Belmondo (pour la première fois à l’écran), Hafsia Herzi (prix Marcello Mastroianni à Venise en 2007 et César 2008 du meilleur espoir pour La Graine et le mulet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
; vue récemment à Cannes dans Mektoub, My Love : Intermezzo [+lire aussi :
critique
fiche film
]
et dans Tu mérites un amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
; en salles le 17 juillet dans Persona non grata), Joséphine de la Baume (Johnny English, le retour [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
; Arrête ou je continue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, la série Au service de la France), Mylène Jampanoï (Martyrs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Gainbourg (Vie héroïque) [+lire aussi :
bande-annonce
Interview à Joann Sfar, réalisateur de…
fiche film
]
), Philippe Rebbot (L’Amour flou [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Camille Razat (L’amour est une fête [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), la franco-irlandaise Liah O'Prey (Marie Stuart, Reine d’Écosse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Alexandrina Turcan, Susann Carmen et Ildjima Masrangar.

Écrit par la réalisatrice avec la collaboration de Patrick Rocher, le scénario plonge à la fin des années 60. Madame Claude règne sur Paris et au-delà grâce à son commerce florissant. En réinventant les codes de la prostitution, en empruntant ceux de la bourgeoisie et en s'inventant un passé respectable, elle est devenue une femme d'affaire redoutée et estimée du monde politique au grand banditisme. Femme de pouvoir dans un milieu et une époque d'hommes, à la veille des grands mouvements de libération de la femme, elle sera aussi le témoin de la fin d'une époque. Mais elle va rencontrer Sidonie, son opposée, mais également son alter ego, un rencontre qui va conduire à l’effondrement de son empire…

Produit par Florence Gastaud pour Les Compagnons du Cinéma (société qu’elle a fondé avec Michel Hazanavicius et Riad Sattouf), Madame Claude est coproduit par TNG Productions et par Wild Bunch. Préacheté par OCS et par Ciné+, le long métrage bénéficie également du soutien de la région Ile-de-France et de la Sofica Sofitvcine. Le tournage qui avait débuté le 2 mai à Paris, en Ile-de-France et à Nice avec Léo Hinstin (nominé au prix Lumières 2016 de sa spécialité pour Nocturama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bertrand Bonello
fiche film
]
) à la direction de la photographie. La distribution France et les ventes internationales seront pilotées par Wild Bunch.

Pour mémoire, Les Compagnons du Cinéma ont démarré leur activité en produisant Le Redoutable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Michel Hazanavicius
fiche film
]
de Michel Hazanavicius (en compétition à Cannes en 2017) et ils viennent d’annoncer au Festival d’Annecy le projet de long métrage d’animation La plus précieuse des marchandises qu’ils vont coproduire en délégué avec Ex Nihilo. Adaptation du livre de Jean-Claude Grumberg, le film sera réalisé par Hazanavicius, les Belges des Films du Fleuve étant impliqués en coproduction minoritaire, la fabrication étant confiée à Prima Linea et StudioCanal s’étant déjà engagé en distribution France et en ventes internationales.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.