email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

L'avance sur recettes du CNC pour Azor d’Andreas Fontana

par 

- Fabrizio Rongione et Stéphanie Cleau seront en tête d’affiche du film. Le CNC soutiendra aussi les premiers longs de Philippe Petit et Camille Ponsin

L'avance sur recettes du CNC pour Azor d’Andreas Fontana
Le réalisateur Andreas Fontana

Trois titres ont été retenus lors de la 3e session 2019 du premier collège de l’avance sur recettes du CNC. Parmi eux se distingue Azor d’Andreas Fontana, une production majoritaire suisse pilotée par Alina film avec comme partenaires à hauteur de 30% les Français de Local Films (Nicolas Brevière) dont le tournage démarrera le 11 novembre prochain en Argentine. Au casting figurent le Belge d’origine italienne Fabrizio Rongione (familier des films des frères Dardenne ce qui lui a valu notamment le Magritte 2015 du meilleur acteur pour Deux jours, une nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Luc et Jean-Pierre Dardenne
fiche film
]
; apprécié ces derniers temps dans I figli della notte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea De Sica
fiche film
]
, Diane a les épaules [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Une part d’ombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Samuel Tilman
fiche film
]
et Il primo re [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Stéphanie Cleau (La chambre bleue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mathieu Amalric |
fiche film
]
). A signaler également la présence dans un second rôle de l’Uruguayenne Elli Medeiros (l’ancienne chanteuse appréciée au cinéma entre autres dans Leonera et aperçue récemment dans Amanda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mikhaël Hers
fiche film
]
). Ecrit par le réalisateur suisse (remarqué avec les courts métrages Cotonov Vanished et Pedro M, 1981) en collaboration avec Mariano Llinas, le scénario est centré sur Yvan De Wiel, un banquier privé genevois qui se rend dans une Argentine en pleine dictature pour remplacer son associé, objet des rumeurs les plus inquiétantes, qui a disparu du jour au lendemain. Entre salons feutrés, piscines et jardins sous surveillance, un duel à distance entre deux banquiers qui, malgré des méthodes différentes, sont les complices d’une forme de colonisation discrète et impitoyable…

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Azor qui sera tourné à Buenos Aires et à Mar del Plata, avait été sélectionné en 2016 au Forum de coproduction Europe-Amérique Latine du Festival de San Sebastian et bénéficiera notamment du soutien de la Radio Télévision Suisse (RTS), de Cinéforom et de la Loterie Romande.

Une avance sur recettes du CNC ira aussi au projet de premier long métrage Vae Victis de Philippe Petit dont la production est assurée par Frédéric Dubreuil pour Envie de Tempête Productions. Écrit par le réalisateur avec Marcia Romano et Laurette Polmanss, le scénario, est centré sur Max qui habite à Rome avec femme et enfant. Il se bat pour faire exister son travail de paysagiste et imposer sa vision dans le domaine public. Planté une nouvelle fois sur un projet et fragilisé dans sa vie affective, il se retrouve violenté dans les enjeux de sa vie de quarantenaire…

Enfin, le CNC appuiera le projet de premier long documentaire La vieille dame et les visiteurs de Camille Ponsin qui est piloté par Minima Productions.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.