email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2019 Venice Production Bridge

Deux prétendants au Lion d’Or vénitien pour Celluloid Dreams

par 

- La société française vendra sur le Lido The Painted Bird de Václav Marhoul et Babyteeth de Shannon Murphy, figures de proue d’un line-up riche en projets

Deux prétendants au Lion d’Or vénitien pour Celluloid Dreams
The Painted Bird de Václav Marhoul

Retour en fanfare sur le Lido pour la société française de ventes internationales Celluloid Dreams qui compte sur son line-up deux films en lice pour le Lion d’Or de la 76e Mostra de Venise (du 28 août au 7 septembre 2019) : The Painted Bird [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Václav Marhoul
fiche film
]
du Tchèque Václav Marhoul et Babyteeth de l’Australienne Shannon Murphy. Un doublé identique à celui de l’année 2017 où Celluloid Dreams misait aussi sur deux longs en compétition (Jusqu'à la garde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Legrand
fiche film
]
et Lean on Pete [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Venise étant d’ailleurs un festival ayant souvent souri à la structure parisienne (avec par exemple, la victoire des Amants de Caracas de Lorenzo Vigas en 2015).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Adapté du célèbre roman éponyme de Jerzy Kosinski et retraçant les terribles pérégrinations d’un jeune garçon à travers l’Europe de l’Est durant la Seconde Guerre mondiale, The Painted Bird (un film en 35 mm en noir et blanc) est interprété par le jeune Petr Kotlár, épaulé par Udo Kier, Lech Dyblik, Jitka Čvančarová, Stellan Skarsgård, Harvey Keitel, Julian Sand, Aleksey Kravchenko et Barry Pepper. Cette production pilotée par les Tchèques de Silver Screen avec la Slovaquie et l’Ukraine en coproduction sera ensuite projeté au 44e Festival de Toronto (du 5 au 15 septembre) au programme Special Presentations.

A Venise, l'équipe de Hengameh Panahi misera également sur Babyteeth, le premier long de l’Australienne Shannon Murphy, adaptation d’une pièce de Rita Kalnejais et qui verra Eliza Scanlen dans le rôle principal d’une adolescente sérieusement malade et tombant amoureuse d’un petit dealer, un événement cauchemardesque aux yeux de ses parents qu’elle n’a pourtant pas fini de surprendre…

Au line-up figurent également la coproduction irlando-canadienne Death of a Ladies' Man de Matt Bissonnette (lire l’article), un film désormais en post-production dont le récit est inspiré par les écrits et les chansons de Leonard Cohen et qui est interprété par Gabriel Byrne, Brian Gleeson, Antoine Olivier Pilon et Suzanne Clément.

A Venise et à Toronto, les préventes devraient aussi battre leur plein pour plusieurs projets comme la production américaine encore sans titre de Ben Foster sur un triangle amoureux entre l’écrivain William Burroughs (qui sera interprété par le réalisateur), sa muse Joan Vollmer (Kristen Stewart) et le jeune Allerton (Tom Glynn-Carney). A noter que Celluloid Dreams négocie ce titre pour tous les territoires sauf les États-Unis et Canada.

Autre projet au line-up : Infinity Pool du Canadien Brandon Cronenberg (Antiviral) qui sera centré sur un écrivain en mal d’inspiration en vacances avec sa femme dans un resort sur une île et qu’une escapade à la campagne va précipiter dans des mésaventures périlleuses. Un film qui sera produit par le Canada et coproduit par la Hongrie et la France (via Celluloid Dreams).

Celluloid Dreams prévend également le projet Miss Marx de l’Italienne Susanna Nicchiarelli (dont la société française a déjà vendu l’opus précédent, Nico [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
) avec la Britannique Romola Garai dans le rôle de la fille de Karl Marx. Une production pilotée par la société romaine Vivo Film avec en coproduction Rai Cinema et les Belges de Tarantula.

Au line-up pointe aussi le projet Why Are We Not Creative? de l’Allemand Hermann Vaske qui sera une suite de son documentaire Why Are We Creative? [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hermann Vaske
fiche film
]
, présenté aux Giornate degli autori à Venise en 2018. 

Enfin, toujours au rayon des projets, se distingue Naoshima de Martin Provost (Séraphine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Sage Femme
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martin Provost
fiche film
]
et qui termine actuellement le tournage de La bonne épouse) qui retracera (un scénario signé par le réalisateur et Séverine Werba) la rencontre fortuite au Japon de deux Françaises, une sexologue renommée et son interprète, qui partent à la recherche d’un amour perdu et futur et qui découvrent, au-delà du temps, les liens mystérieux et merveilleux qui unissent tous les êtres humains. Une production Curiosa Films qui devrait compter au casting Catherine Deneuve et Sandrine Kiberlain.

Pour mémoire, Celluloid Dreams a dévoilé à Cannes, à Un Certain Regard, le film d’animation Les hirondelles de Kaboul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Zabou Breitman et Eléa Gob…
fiche film
]
de Zabou Breitman et Eléa Gobbe-Mevellec dont la sortie française aura lieu le 4 septembre.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.