email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

TORONTO 2019 Discovery

Critique : 1982

par 

- Le Libanais Oualid Mouaness fait ses début avec un hymne émouvant à l'innocence d'un enfant qui devient un témoin de l'invasion de Beyrouth par les troupes isréaliennes en juin 1982

Critique : 1982
Mohamad Dalli dans 1982

On se souvient généralement du dernier jour d’école avant l'été avec bonheur, car il évoque l'euphorie qu'on ressent, enfant, à l’arrivée des vacances. Cependant, le dernier jour d’école de l’année 1982 fut une date tragique pour tous les enfants libanais. Parmi eux, le néo-réalisateur Oualid Mouaness qui, à dix ans, a été témoin de l’invasion de sa ville natale, Beyrouth, par l’armée israélienne. Son émouvant premier long-métrage, 1982, dévoilé dans la section Discovery du 44e Festival de Toronto, est une chronique de cette journée fatidique de juin qui a changé l’Histoire du pays, vue à travers le regard un enfant qui n'a aucune idée de ce qui est en train de se produire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le récit se déploie intégralement pendant cette journée-là. Le personnage principal est un enfant de onze ans qui s’appelle Wissam (Mohamad Dalli) et constitue un possible alter ego du réalisateur à cette époque. Après avoir vu les tanks défiler dans les rues et entendu les premières bombes frapper le sol, le petit Wissam va rester enfermé dans son école, avec ses compagnons de classe, sur ordre des professeurs.

La belle prouesse de 1982 est que ce film trace très bien une ligne de partage imaginaire entre deux mondes (celui des adultes et celui des enfants), une frontière qui sépare ceux qui connaissent la vérité de ceux qui ignore la gravité des faits, ligne établie par les adultes pour protéger les petits. D’un côté, on a le représentant du monde de l’enfance, Wissam, et de l'autre on a l’enseignante de Wissam, extraordinairement interprétée par l'actrice et cinéaste libanaise Nadine Labaki (Cafarnaüm [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Et maintenant on va où ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Caramel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

Malgré l'essence politique et pacifiste de 1982, ce film n’est pas un thriller sur le conflit militaire. Il s’agit d’une fiction émouvante dont le centre est un enfant qui décide de déclarer son flamme à une camarade de classe au pire moment possible. En effet, Wissam craignant que les vacances d'été ne le séparent de sa Joanna chérie (Gia Madi), il profite du fait d'être enfermés à l'école pour lui dévoiler son grand secret. 1982 est un hymne à l’innocence de l’enfance qui défend ses imprévisibles manifestations pendant ce qui a été un des épisodes les plus tragiques de l’Histoire du Liban.

1982 a été produit par les sociétés américaines Tricycle Logic et Mad Dog Films avec la libanaise Abbout Productions, en coproduction avec l'enseigne norvégienne Barentsfilm, en association avec Boo Pictures, Soapbox Films et Old Mill Ventures, avec le soutien du Doha Film Institute, de Sørfond+ et du Fonds Image de la Francophonie, entre autres. Les ventes internationales du film sont gérées par l'agence canadienne WaZabi Films.

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.