email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX Etats-Unis / France

COLCOA : la production française en vitrine à Hollywood

par 

- Nombreuses avant-premières au menu pour la 23e édition du COLCOA French Film Festival qui se déroulera du 23 au 28 septembre à Los Angeles

COLCOA : la production française en vitrine à Hollywood
Les Misérables de Ladj Ly

Repositionné dans le calendrier et désormais organisé avant le début de la saison des prix aux Etats-Unis au lieu de se dérouler au printemps, COLCOA (City of Light, City of Angels), le festival du film français à Hollywood, organisé dans le nouveau complexe de la Directors' Guild of America, sera ouvert lundi 23 septembre par le primé cannois Les Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
de Ladj Ly (en avant-première américaine et en association avec Amazon Studios) et clôturé le 28 septembre par une autre découverte de la Croisette aussi présentée en avant-première américaine : La belle époque [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicolas Bedos
fiche film
]
de Nicolas Bedos.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au total, 25 longs métrages seront en lice pour les COLCOA Cinéma Awards, dont Trois jours et une vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nicolas Boukhrief qui fera son avant-première internationale et huit films qui seront projetés en avant-première nord-américaine : Adults in the Room [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Costa-Gavras
fiche film
]
de Costa-Gavras, Les Éblouis de Sarah Suco, Chambre 212 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christophe Honoré
fiche film
]
de Christophe Honoré (en association avec le distributeur américain Strand Releasing), Fête de famille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Cédric Kahn, Deux moi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Cédric Klapisch, Papicha [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mounia Meddour
fiche film
]
de Mounia Meddour, Le jeune Ahmed [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Pierre et Luc Dardenne
fiche film
]
de Jean-Pierre et Luc Dardenne, et Edmond [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Alexis Michalik
fiche film
]
d’Alexis Michalik (en association avec Roadside Attraction).

A signaler également une avant-première américaine pour Nos vies formidables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabienne Godet
fiche film
]
de Fabienne Godet et huit titres présentés pour la première fois à Los Angeles : Pupille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jeanne Herry (en association avec Distrib Films US), Une intime conviction [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Antoine Raimbault, Amanda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mikhaël Hers
fiche film
]
de Mikhaël Hers, C’est ça l’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claire Burger
fiche film
]
de Claire Burger, Première année [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Thomas Lilti, 100 kilos d’étoiles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marie-Sophie Chambon, Les Chatouilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Andréa Bescond et Éric Métayer, et En liberté ! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Salvadori
fiche film
]
de Pierre Salvadori (en association avec Kino Lorber).

L’animation sera aussi de la partie avec J’ai perdu mon corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jérémy Clapin
fiche film
]
de Jérémy Clapin (Grand Prix de la Semaine de la Critique cannoise 2019 – en association avec Netflix et Animation is Film) et Minuscule 2 – Les mandibules du bout du monde [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Hélène Giraud et Thomas Szabo.

Au menu de cette édition se distinguent également une High School screening avec Au bout des doigts [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Ludovic Bernard, la section COLCOA Classics, des séries, fictions et documentaires TV, des courts métrages, un Focus dédié à la réalisatrice Claire Burger, et plusieurs panels (Happy Hour Talks) qui verront débattre cinéastes, comédiens et autres professionnels de l’industrie.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.