email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / CRITIQUES Italie

Critique : Il colpo del cane

par 

- Grotesque, tragicomique, le deuxième film de Fulvio Risuleo est un objet plutôt singulier et atypique dans le panorama cinématographique italien

Critique : Il colpo del cane

Il colpo del cane [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Fulvio Risuleo, est un objet plutôt singulier et atypique dans le panorama cinématographique italien. Ce n'est pas une comédie comme on en voit tant d'autres, ni un film romantique ou un titre familial. Il rappelle plutôt une certaine veine de la comédie, celle qui se pare de nuances sombres et grotesques, qu'on trouve dans les cinématographies française, belge et balkanique. Risuleo a donné des premiers signes d'un style paradoxal d'emblée, dans le court-métrage qui l'a révélé en 2014, Lievito madre (primé à Cannes à la Cinéfondation), puis dans Varicella et son premier long-métrage Guarda in alto [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, coproduit avec la France et primé par le jeune jury à Annecy l’année dernière.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Il colpo del cane suit l'aventure tragi-comique d'Orazio, un chômeur romain jeune mais pas tant que ça, une bonne âme et un introverti doublé d'un passionné de metal qui cherche un travail après une énième déception amoureuse et professionnelle. Il accepte alors, pour un couple ambigu et un marchand d'animaux encore plus ambigu, de chercher (entendre kidnapper) des bulldogs français tout petits mais très coûteux pour qu'ils s'accouplent avec des petites femelles bulldogs français. Orazio est interprété par le très bon et polyvalent Edoardo Pesce qui, après avoir affronté, dans le rôle du banlieusard violent Simone, le terrible toiletteur pour chiens de Dogman [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matteo Garrone
fiche film
]
de Matteo Garrone, se retrouve à présent à suivre des petits chienchiens de 30 centimètres au garot. Abandonnant son look de métalleux, avec les T-shirts aux légendes irascibles et les cheveux très longs pendant devant les yeux qui vont avec, Orazio devient l'improbable vétérinaire Docteur Mopsi. Dans les squares de la ville, il vise le jeune couple lesbien formé par Rana et Marti (Silvia D’Amico de L’ospite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Duccio Chiarini
fiche film
]
et Daphne Scoccia de Fiore [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Claudio Giovannesi
fiche film
]
), qui font les "catsitters" pour une vieille dame riche (qui nous vaut une brève apparition d'Anna Bonaiuto). Le chien est, évidemment, un bulldog français. Orazio/Docteur Mopsi est trop maladroit pour réussir son coup et sa tentative de kidnapping canin donne lieu à une poursuite paradoxale (lui en Fiat Croma des années 1990, les filles dans une voiture électrique fournie par une société d'autopartage qui doit avoir fait une belle contribution au budget du film, compte-tenu du niveau de placement de produit auquel on assiste ici). La première partie du film est vue selon la perspective de Rana et Marti et dans la seconde, celle-ci est renversée et on voit les choses avec le regard d'Orazio (oui oui, comme dans les films de Kurosawa et Tarantino).

Les moments où Edoardo Pesce est au centre fonctionnent indéniablement mieux, dans ce scénario signé par le réalisateur lui-même, alors que les gags confiés aux deux jeunes actrices font souvent l'effet d'être un peu ingénus, et la récitation des dialogues, qui semble parfois volontairement laissée à l'improvisation, ne crée pas toujours la bonne alchimie. Le film peut néanmoins être salué parce qu'il représente une tentative courageuse de sortir des schémas connus, également grâce à la mise en scène et au montage (par Ilenia Zincone), et de vivifier le panorama.

Il colpo del cane, produit par TIM Vision et Revok en collaboration avec Sky et avec le soutien de la Région Latium – Fonds régional pour le cinéma et l’audiovisuel, sortira sur les écrans transalpins le 19 septembre, distribué par Vision.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy