email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / REVIEWS Italie

Critique: Tuttapposto

par 

- Le comique de télévision Roberto Lipari passe sur le grand écran dans une comédie réussie réalisée par Gianni Costantino sur le problème du népotisme dans le milieu universitaire

Critique: Tuttapposto
Luca Zingaretti et Roberto Lipari dans Tuttapposto

Il y a ceux qui payent leur professeur, celles qui exhibent leur décolleté et ceux qui lavent la voiture de leur enseignant, tout cela pour être surs d'avoir leur examen. Pour Roberto, il lui suffit d’être le fils du recteur de l'université pour n'obtenir que des 30 et des mentions. C’est dans le cercle dantesque du piston que nous introduit Tuttapposto [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, une comédie qui marque les débuts sur le grand écran du jeune comique révélé par la télévision et le web Roberto Lipari, qui en a aussi co-écrit le scénario, avec Ignazio Rosato et Paolo Pintacuda, pour le réalisateur Gianni Costantino, dont c'est le deuxième long-métrage Ravanello pallido et une belle grande expérience comme assistant-réalisateur, notamment de Daniele Luchetti, Sergio Rubini, ainsi que Ficarra et Picone.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans l’université d’une ville sicilienne imaginaire nommée Borbona Sicula règne un népotisme éhonté : les enseignants ont presque tous le même nom de famille, les questions des examens sont choisies en accord avec les amis et parents et ceux qui n'ont rien à offrir en échange de bons résultats aux examens (qu'il s'agisse d’argent ou de faveurs sexuelles) sont condamnés à rester en bout de rang. Roberto, "pistonné né" puisqu'il est le fils de l’arrogant recteur (incarné par un grotesque Luca Zingaretti) et première cible des étudiants qui défendent la méritocratie, est parfaitement à son aise dans ce système jusqu’à sa rencontre avec Irina, une belle étudiante Erasmus russe qui déteste le piston, pour elle rédhibitoire. Par amour, Roberto essaie de passer de l’autre côté de la barrière : il rejette son père et ses traitements de faveur et, désormais sans le sou, il se met à travailler pour Nuccio (Sergio Friscia) à un stand qui vend des arancini, où les points sur Tripadvisor font loi – gare à ne pas susciter des commentaires négatifs !

Cela donne une idée à Roberto : créer une application pour téléphone portable permettant d"évaluer les professeurs, ce qui renverse complètement les rapports de force et oblige les enseignants à se comporter de manière honnête, sous le regard vigilant de la ministre de l’Éducation (Monica Guerritore). Hélas, les gens malhonnêtes se cachent là où on les attend le moins et après une première phase d'existence couronnée de succès pour l'application, les choses vont risquer de redevenir exactement comme avant.

Tuttapposto, inspiré d’expériences personnelles (un des co-scénaristes a été assistant en université), d’histoires survenues à des amis et de faits divers passés et présents (peu après la fin du tournage a éclaté le scandale des concours truqués à l’université de Catagne), se place sur le terrain des comédies intelligentes qui font la lumière sur les mauvaises pratiques existant en Italie et font rire jaune, sans renoncer non plus à des boutades plus légères et insouciantes. Le films est bien porté par une troupe qui comprend de très bons acteurs de théâtre siciliens (Maurizio Marchetti, Maurizio Bologna, Angelo Tosto, Gino Astorina et Barbara Gallo, qui campent très bien leurs personnages de "barons" impunis et impudents), ainsi que Paolo Sassanelli (le professeur obsédé sexuel), Ninni Bruschetta (qui, aux questions, préfère le baby-foot) et les plus jeunes Francesco Russo, Carlo Calderone, Simona Di Bella et Viktoriya Pisotska dans les rôles des étudiants révolutionnaires qui veulent changer les choses.

Le message du film est le suivant : les nouvelles générations ont du pain sur la planche, mais leurs aînés doivent les aider. En attendant, pour ceux qui se sentiraient inspirés, l’application pour smartphone Tuttapposto née avec ce film existe vraiment, et on peut la télécharger gratuitement.

Tuttapposto, produit par Attilio De Razza pour Tramp Limited, est sorti jeudi 3 octobre dans 300 salles italiennes, distribué par Medusa Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.