email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

La Roche-sur-Yon souffle ses 10 bougies

par 

- La 10e édition du festival vendéen piloté par Paolo Moretti se déroulera du 14 au 20 octobre avec une rafale de 30 premières françaises en vitrine

La Roche-sur-Yon souffle ses 10 bougies
Vitalina Varela de Pedro Costa

Ayant conservé la direction du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon depuis sa nomination au poste de délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs cannoise (où il a vécu son baptême du feu en mai dernier), Paolo Moretti a une fois encore concocté un programme d’exploration haut de gamme de la diversité du cinéma d’auteur mondial (plus de 60 longs métrages dont 30 premières françaises et huit avant-premières) pour la 10e édition de l’événement vendéen qui se déroulera du 14 au 20 octobre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En compétition internationale, le jury (composé de l’actrice Lolita Chammah et des réalisateurs Lionel Baier et Nicolas Pariser) devra départager huit titres (six en première française) dont quatre européens : Vitalina Varela [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Portugais Pedro Costa (vainqueur à Locarno), le documentaire Collective du Roumain Alexander Nanau (dévoilé hors compétition à Venise et aussi projeté à Toronto), le film franco-allemand Seules les bêtes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dominik Moll
fiche film
]
de Dominik Moll (qui avait ouvert les Giornate degli Autori vénitiennes) et la production irlando-belgo-finlandaise The Hole in the Ground [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Lee Cronin. Leur  seront opposés quatre longs métrages nord-américains : le canadien Jeune Juliette d’Anne Émond, et les américains Clemency de Chinonye Chukwu, American Woman de Jake Scott et Light of my Life de Casey Affleck.

Parmi les 13 longs, moyens et courts métrages de la compétition Nouvelles vagues qui seront tous projetés en première française, se distinguent Arguments [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Olivier Zabat, Tutto l’oro che c’è [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Andrea Caccia, Hellhole [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bas Devos
fiche film
]
du Belge Bas Devos, et trois films signés par des cinéastes suédois : X&Y [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anna Odell
fiche film
]
d’Anna Odell, Reconstructing Utøya [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Carl Javér et le documentaire hybride Ridge [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de John Skoog.

En séances spéciales (un menu incluant sept premières françaises) pointent notamment plusieurs titres appréciés à Venise (les primés J'accuse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Roman Polanski, Martin Eden [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pietro Marcello
fiche film
]
de l’Italien Pietro Marcello et About Endlessness [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roy Andersson
fiche film
]
du Suédois Roy Andersson, le compétiteur La Vérité [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hirokazu Kore-eda
fiche film
]
du Japonais Hirokazu Kore-eda, et l’excellent Adults in the Room [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Costa-Gavras
fiche film
]
de Costa-Gavras), mais également Chanson douce de la Française Lucie Borleteau, Play [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de son compatriote Anthony Marciano (qui ouvrira le festival), le documentaire Earth [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nikolaus Geyrhalter
fiche film
]
de l’Autrichien Nikolaus Geyrhalter et la coproduction indo-germano-américaine Le photographe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Ritesh Batra.

Dédiée aux visions singulières et accessibles, la section Perspectives composée de cinq titres en première française, proposera notamment La Virgen de agosto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonás Trueba
fiche film
]
de l’Espagnol Jonás Trueba (prime à Karlovy Vary), Psychobitch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Norvégien Martin Lund et le documentaire portugais Sacavém de Julio Alvés.

Enfin, parmi les six titres proches du genre et du fantastique de la section Variété (dont trois en première française) émergent la production britannico-belge A Good Woman Is Hard To Find d’Abner Pastol et la production américano-britannique I See You d’Adam Randall.

L’invité d’honneur de cette 10e édition du festival sera l’acteur français Lambert Wilson et sont aussi prévues des rencontres avec Adèle Haenel, Bulle Ogier, Lorenzo Mattotti et Pedro Costa, des hommage à Bernardo Bertolucci et Peter Fonda, et un programme jeune public avec les films d’animation La fameuse invasion des ours de Sicile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lorenzo Mattotti
fiche film
]
, L’extraordinaire voyage de Marona [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Roumaine Anca Damian, et Le voyage du prince [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-François Laguionie et Xavier Picard.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.