email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ANIMEST 2019

Critique : Fritzi: A Revolutionary Tale

par 

- Matthias Bruhn et Ralf Kukula observent les changements sociaux de 1989 à travers le regard d'un enfant de 12 ans

Critique : Fritzi: A Revolutionary Tale

Trente ans ont passé depuis 1989, l’année qui a changé la face de la moitié de l’Europe, alors des films célébrant cet énorme événement historique allaient forcément voir le jour. Le long-métrage d’animation des réalisateurs allemands Matthias Bruhn et Ralf Kukula, Fritzi: A Revolutionary Tale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, mérite un accueil enthousiaste, car il pourra permettre aux enfants de tous âges de comprendre bien des aspects de ce qui s’est passé alors tout en faisant passer des émotions qu'on ne trouve dans aucune leçon d’histoire. Le film est présentement en lice au 14e Festival international du film d'animation Animest (Bucarest, 4-13 octobre).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au centre du scénario écrit par Beate Völcker (à partir du livre pour enfants du même nom d'Hanna Schott), on trouve la jeune Fritzi, une petite fille de 12 ans qui passe l’été 1989 à Leipzig avec sa meilleure amie, Sophie. Quand Sophie pars avec sa mère en vacances en Hongrie, Fritzi et ses parents acceptent de garder Sputnik, le chien de Sophie. Sophie ne reviendra de Hongrie. C’est le début d’une extraordinaire aventure pour Fritzi.

Ce film réussit à merveille à montrer ce qui s’est passé en 1989 dans les pays de l'ancien bloc communiste. Il parvient également à merveille à offrir aux enfants une leçon dont ils se souviendront, en montrant comment une manifestation non-violente peut engendrer des changements sociaux et politiques significatifs et de long terme, et comment la voix de la multitude peut enrayer le pouvoir de quelques-uns. Compte tenu de ces deux aspects, les établissements d'enseignement devraient s’appuyer sur ce film pour enseigner aux élèves de tous les âges l'histoire des mouvements civiques qui ont contribué à l’avancement de l’humanité.

De plus, Fritzi ne fonctionne pas seulement pour les enfants. Leurs parents, notamment ceux qui ont vécu des enfances heureuses dans différents pays communistes dans les années 1980, mais qui étaient assez grands pour comprendre que la société de cette époque avait certaines particularités, vont également adorer le film. Fritzi montre comment un enfant peut être heureux dans n’importe quel environnement sain, où une cabane et un chien turbulent sont infiniment plus importants que les chuchotements sur la Stasi et l’absence de certains vivres. Il est rare qu’un film d’animation destiné aux enfants arrive à captiver le public adulte autant ce film le fait. Et il est rare qu'un film d’animation propose à la fois du divertissement, de l'information et une approche pédagogique comme Fritzi le fait.

Il y a un moment où Fritzi dit qu’elle "n’a rien fait", ce qui signifie que, prises dans un contexte plus vaste, ses actions n'ont rien changé. Sauf que si, elles ont eu une influence. Le sens commun d’un enfant et ses questions mettent en perspective les échecs d’un système social, expliquant l’inexplicable aux enfants d’aujourd’hui.

Derrière sa manière intrigante de coupler des décors sophistiqués avec des humains dessinés de manière minimaliste, Fritzi propose une autre grille de lecture dont la pertinence par rapport à ce qui se passe aujourd'hui est impressionnante. À plusieurs reprises pendant le film, on voit des images d'actualité sur la masse de gens qui cherchent à s'échapper pour aller trouver une vie meilleure dans un autre pays. Le parallèle avec la situation des migrants et réfugiés aujourd'hui est dur à manquer, quel que soit l’âge du spectateur. Fritzi parvient vraiment à merveille à nous rappeler que tout le monde, à un moment ou l'autre de l’Histoire, a été un fuyard, une personne en quête d’un meilleur endroit pour vivre et fonder une famille. Et cela fait de Fritzi non seulement une leçon d’Histoire, mais un leçon de compassion.

Fritzi: A Revolutionary Tale a été produit par Balance Film (Allemagne) en coproduction avec TrickStudio Lutterbeck (Allemagne), Doghouse Films (Luxembourg), Artémis Productions (Belgique) et Maur Film (République tchèque). Le film sort cette semaine en Allemagne, avec Weltkino Filmverleih.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.