email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Momoko Seto prépare Planètes

par 

- La très originale cinéaste se lancera au printemps prochain dans la fabrication de son premier long, produit par Ecce Films et soutenu par l’avance sur recettes du CNC

Momoko Seto prépare Planètes
La réalisatrice Momoko Seto

Parmi les projets de premiers longs métrages sélectionnés lors de la dernière session de l’avance sur recettes du CNC se distingue tout particulièrement Planètes de Momoko Seto. La cinéaste japonaise installée en France depuis ses études (notamment au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains) et qui réalise des films au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), opérera dans la lignée de ses nombreux courts métrages projetés dans de multiples festivals internationaux, comme PLANET ∑ (dévoilé en compétition à la Berlinale 2015 avec le prix Audi à la clé) et PLANET ∞ (présenté à Locarno en 2017, dans la sélection Réalité Virtuelle).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Façonnant des univers poétiques très singuliers à partir des éléments du quotidien, en particulier de la mise en scène du minuscule dans le domaine végétal et animal, Momoko Seto mélangera dans Planètes de l’animation 3D de type Pixar avec des prises de vue réelles. L’image du film sera fabriquée à partir d’éléments naturels filmés avec différentes techniques (timelapse, hyper ralenti en High Speed Camera, prises de vue macro, prises de vue en fibre électronique), mais tout sera détourné, retravaillé en post production et truqué. Seuls les akènes, les personnages principaux, seront réalisés en 3D avec une modélisation qui poussera le réalisme au maximum et qui sera fabriquée à partir de photos en prise de vue macro et en ralenti. Les mouvements seront animés en post production comme dans les films d’animation 3D.

Écrit par la réalisatrice et Alain Layrac, avec la collaboration de Mariette Désert et les conseils scientifiques de Frédérique Aït-Touati (CNRS) et Claudine Cohen (directrice d’étude à l’EPHE et à l’EHESS), le scénario raconte les mésaventures de quatre graines de pissenlit (nommées akènes) échappant in extremis à la destruction de leur champ par une explosion nucléaire. Après avoir flotté dans l’espace et croisé la route d’une étoile de mer, elles atterrissent sur une nouvelle planète et cherchent un endroit où s’enraciner. Ces quatre migrants atypiques embarquent dans une odyssée qui les mènera d’un monde congelé à un univers végétal peuplé de dangereux insectes et à un océan où dérivent des îles de pommes  de terre. Puis, elles traverseront un désert post-apocalyptique illuminé par trois lunes, mais c’est finalement grâce à l’amitié d’une petite limace orpheline que les akènes trouveront enfin un nouveau foyer.

La production de Planètes est assurée par Emmanuel Chaumet pour Ecce Films. Pour mémoire la société parisienne vient de débuter le tournage de Paradis sale de Bertrand Mandico (lire l’article) dont elle avait déjà produit le premier long (Les Garçons sauvages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bertrand Mandico
fiche film
]
). Dans sa filmographie pointent aussi Jessica Forever [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo Jonathan Vinel - Caroline Poggi, Yves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benoît Forgeard
fiche film
]
de Benoît Forgeard, Mens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Isabelle Prim, Bêtes Blondes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maxime Matray et Alexia Wa…
fiche film
]
de Maxime Matray et Alexia Walther, Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
et La bataille de Solférino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Justine Triet, et La fille du 14 juillet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Antonin Peretjatko, sans oublier la coproduction Rojo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benjamín Naishtat
fiche film
]
de Benjamin Naishtat. En post-production se distingue également Eléonore de Amro Hamzawi.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.