email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Dinard la britannique

par 

Révélation mercredi 24 septembre du programme complet de la 14e édition du festival du film britannique de Dinard qui se déroulera dans la cité balnéaire bretonne du 2 au 5 octobre. Au menu cette année, 48 films, dont la traditionnelle compétition décernant les Hitchcock d’Or et une tendance nette de la production présentée à explorer des thèmes difficiles.

"La plupart des films sélectionnés cette année expriment une certaine colère, à l'image de ce monde qui ne tourne pas rond, comme si les cinéastes avaient des comptes à régler". Le directeur artistique du festival de Dinard, Hussam Hindi, a annoncé la couleur hier à l’occasion d’une conférence de presse. "70 pour cent des films parlent de racisme, d'exil, de frontières, de perte d'identité, de prêtres homosexuels, d'alcoolisme" a t-il précisé, évoquant "une Angleterre conflictuelle, à l'image d'un monde chaotique".
Cette thématique va se décliner à travers une compétition (qui a couronné Bloody Sunday [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
l’an dernier) de six films inédits en France : 16 Years of Alcohol de Richard Jobson, Conspiracy of Silence de John Deery, Girl with a Pearl Earring [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Peter Webber, Kiss of Life d’Emily Young, One for The Road de Chris Cooke et Wondrous Oblivion de Paul Morrison. Par ailleurs, le festival qui ouvrira avec Calendar Girls de Nigel Cole, proposera en séances spéciales In America de Jim Sheridan et Bright Young Things [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Stephen Fry, auxquels s’ajoutent dix avant-premières dont In This World de Michael Winterbottom, Listening de Kenneth Branagh et The Mother de Roger Michell.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Présidé cette année par le producteur Charles Gassot (Telema), le festival rendra hommage aux réalisateurs Alan Parker et Jim Sheridan, ainsi qu’au chanteur des Clash Joe Strummer (avec trois films rares dans lesquels il a joué). Par ailleurs, Géraldine Higgins du British Film Council présentera une sélection des huit meilleurs courts-métrages britanniques de ces deux dernières années et les écoles de cinéma française et britannique, la Femis et la NFTS proposeront chacune trois des meilleurs films de fin d’études de leurs élèves.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy