email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2020 EFM

Une jeunesse talentueuse à Berlin pour Alpha Violet

par 

- La société parisienne projettera au marché son double primé de Sundance Sin señas particulares et prévendra les premiers longs en post-production Apples et The Cemil Show

Une jeunesse talentueuse à Berlin pour Alpha Violet
Sin señas particulares de Fernanda Valadez

La société parisienne de ventes internationales Alpha Violet projettera à l’European Film Market de la 70e Berlinale (du 20 février au 1er mars) un premier long métrage ayant séduit à Sundance aussi bien les spectateurs (qui lui ont décerné le prix du public) que le jury (avec un prix spécial pour le scénario) de la Compétition World Cinema Dramatic : Sin señas particulares [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le premier long de la Mexicaine Fernanda Valadez. Retraçant les pérégrinations stoïques, obstinées et dangereuses d’une mère recherchant son jeune fils qui s’est littéralement évaporé dans la nature alors qu’il était en route du Mexique vers le rêve américain avec un ami, le film a été coproduit par les Espagnols de Nephilim Producciones.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’équipe de Virginie Devesa et Keiko Funato poursuivra son travail de découverte et de mise en lumière des jeunes cinéastes en prévendant à l’EFM deux autres premiers longs actuellement en post-production.

Un promoreel sera notamment disponible pour Apples [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christos Nikou
fiche film
]
du Grec Christos Nikou (ancien assistant réalisateur entre autres sur Canine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
de Yorgos Lanthimos et Before Midnight [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Richard Linklater; remarqué avec son court KM projeté dans plus de 40 festivals internationaux dont Rotterdam, Stockholm, Palm Springs, Sydney et Tallinn). Écrit par le réalisateur, le scénario de Apples est centré sur Aris, un homme solitaire d’une trentaine bien avancée. Victime d’un inexplicable phénomène de perte de la mémoire affectant sa ville, il est plongé dans une sévère amnésie qu’on tente de soigner avec de nouveaux traitements consistant en la reproduction de certaines activités afin de construire de nouveaux souvenirs. Aris revit donc des expériences de son passé, mais le processus culmine quand il rencontre Anna, un femme suivant le même traitement. À travers leur relation naissante, Aris va reconsidérer ses actes et prendre de nouvelles décisions…
Produit par la structure grecque Boo Productions et par les Polonais de Lava Films (Bartosz Swiniarski assurant notamment la direction de la photographie), Apples est coproduit par les Slovènes de Perfo Production et compte parmi ses soutiens le Greek Film Centre, l’ERT et le Polish Film Institute.

A l’EFM, Alpha Violet prévendra aussi The Cemil Show, le premier long du Turc Bariş Sarhan, qui est également en post-production. Écrit par le réalisateur, le scénario voit Cemil, qui a toujours voulu être acteur, être contacté afin d’auditionner pour le rôle d’un méchant dans un long métrage. Il échoue au casting, mais il commence graduellement à devenir le personnage qu’il avait travaillé ce qui l’amènera à se venger de ceux qui l’ont ignoré. Au casting se distinguent Ozan Çelik, Nesrin Cavadzade et Alican Yücesoy. La production a été assurée par Bariş Sarhan et Umut Egitimci.

Pour mémoire, Alpha Violet a œuvré en ventes internationales pour de très nombreux jeunes cinéastes prometteurs avec des titres sélectionnés dans de grands festivals, entre autres l’Américain d’origine lituanienne Tomas Vengris (Motherland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), le Danois Frelle Petersen (Uncle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), le Roumain Marius Olteanu (Après la nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marius Olteanu
fiche film
]
), la Bulgare Nadejda Koseva (Irina [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martina Apostolova
fiche film
]
), la Polonaise Agnieszka Smoczyńska (Fugue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnieszka Smoczyńska
fiche film
]
), le Hongrois Gabor Reisz (For Some Inexplicable Reason [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), l'Argentine Natalia Garagiola (Hunting Season [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Natalia Garagiola
fiche film
]
), le duo italien Silvia Luzi - Luca Bellino (Il cratere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Silvia Luzi, Luca Bellino
fiche film
]
), l’Espagnol Antonio Mendez Esparza (Ici et là-­bas), l’Ukrainien Miroslav Slaboshpitsky (The Tribe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) ou encore la Brésilienne Alice Furtado (Sick, Sick, Sick [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy