email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE / MARCHÉ France

Le CNC aux côtés d’une industrie à l’arrêt

par 

- Alors que les salles de cinéma sont fermées en France et les tournages interrompus, le CNC s’attelle à un plan de soutien économique et ultérieurement de relance

Le CNC aux côtés d’une industrie à l’arrêt
Dominique Boutonnat, président du Centre national du cinéma

Alors que les salles de cinéma françaises ont été fermées samedi soir par le gouvernement (comme tous les lieux publics "non essentiels" de l’Hexagone) pour freiner la propagation du coronavirus, le CNC s’attelle à la préparation d’un plan d'action en faveur de la filière cinéma pour répondre aux urgences auxquelles doivent faire face les professionnels du secteur.

"Le CNC sera à vos côtés, à chaque instant, aussi longtemps que la crise durera. C'est l'essence même du CNC, depuis son origine, de soutenir l'ensemble de la filière dans ce contexte difficile" a déclaré Dominique Boutonnat, le président du Centre national du cinéma. Chargé par le ministre de la Culture de préparer d’abord un plan de soutien, puis de relance économique, le CNC mettra en place des mesures d'accompagnement et d’adaptation de leurs modalités au fur et à mesure de l'évolution de la situation : "Évidemment, tous les métiers du secteur (les producteurs, les industries techniques, les artistes auteurs, les intermittents...) sont touchés par la pandémie, avec par exemple les décalages de tournage, et risquent de l'être encore davantage. Le CNC réfléchira avec tous les professionnels aux moyens de les soutenir".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Des mesures à venir qui seront évidemment également prises dans un cadre plus large, à l’image des premières décisions de soutien général à l’économie annoncées jeudi dernier par les pouvoirs publics : financement du chômage partiel par l’État, report sans pénalités des cotisations et impôts des entreprises dus au mois de mars.

A noter aussi que les commissions d’aides du CNC vont continuer à fonctionner dans le cadre d'un fonctionnement dématérialisé.

Du côté des distributeurs, Memento Films dont La Bonne Épouse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Martin Provost avait très bien démarré lors de ses premiers jours à l’affiche de mercredi à samedi, a annoncé que le film ressortira dès que la situation le permettra.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy