email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / CRITIQUES Royaume-Uni / États-Unis

Critique : A Guide to Second Date Sex

par 

- Rachel Hirons se lance dans le long-métrage et offre quelques moments prometteurs dans cette adaptation de sa désopilante pièce de théâtre qui réunit George MacKay et Alexandra Roach

Critique : A Guide to Second Date Sex
George MacKay et Alexandra Roach dans A Guide to Second Date Sex

Le premier long-métrage de Rachel Hirons, A Guide to Second Date Sex [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, est une adaptation par elle-même de sa pièce du même nom, qui a joué au Festival Fringe d’Édimbourg et à Londres. Comme le titre le suggère, ce film, qui sort à présent en VàD au Royaume-UnI, est une comédie romantique sur les manoeuvres d’un type pour coucher avec une fille dès le deuxième rendez-vous. Les racines théâtrales du scénario sont apparentes puisque l'action du film se déroule dans deux lieux seulement, une boîte de nuit et un intérieur, mais ce long-métrage ne parvient pas à rendre les personnages crédibles par rapport au monde dans lequel nous vivons.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le couple qui nous intéresse ici, en fin de vingtaine, vit une histoire qui évoquerait plus des adolescents curieux du sexe et de ce qu’il faut faire lors des rendez-vous galants. Hirons parvient à transmettre un sentiment de maladresse, et il y a suffisamment de moments drôles ici pour qu'on se dise que bien guidée, la réalisatrice serait capable de faire de formidables anti-comédies romantiques faisant exploser les clichés du genre. Cependant, à ce stade, A Guide to Second Date Sex fait l’effet d’un adolescent rebelle qui ne peut, malgré ses efforts, échapper au schéma des comédies Working Title.

La comédie romantique est interprétée par George MacKay, dont la carrière est dans un très bon moment, avec des performances excellentes dans des thrillers palpitants et violents, comme 1917 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 et True History of the Kelly Gang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, mais il gagnerait à balayer cette prestation-là sous le tapis. La jeune fille qu’il essaie de séduire a les traits d'Alexandra Roach, qui avait savamment incarné Margareth Thatcher jeune dans La Dame de fer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
(2011). Les personnages qu’ils jouent, Laura et Ryan, sont tous les deux entre deux eaux.

Ryan est encore amoureux de son ex (il a sa photo dans sa chambre), bien qu’ils aient rompu deux ans plutôt, quand il l'a surprise au lit avec un copain à lui. Inhibé sexuellement, il a décidé de ne pas amener Laura au restaurant indien comme prévu, mais de la courtiser chez lui. Il se prépare en mettant des poids de muscu par terre dans sa chambre, en faisant le ménage et en écoutant son coloc Dan (Michael Socha) lui prodiguer des conseils douteux sur les manœuvres à accomplir pour amener une fille jusqu'à sa chambre, à l'inverse de ce qu'on pourrait attendre à l'ère de #MeToo.

De son côté, Laura vit au Pays de Galles avec sa mère, invasive, depuis que ses fiançailles ont été annulées, son ancien fiancé ayant fait une confession énorme. Elle met un jean moulant mais ne s'épile pas le maillot, pensant que ce type et elle vont dîner au restaurant indien. Ensuite, possiblement mais cela reste à voir, si les choses se passent bien, elle pourrait finir chez Ryan.

L’action commence quand ils se rencontrent, le vendredi d'avant, dans un bar-club. Il y a des flashbacks de cette première soirée pendant tout le deuxième rendez-vous, pour mettre leur maladresse présente en contraste avec la désinhibition de leur première rencontre. Les voix qu’ils ont dans la tête fournissent tout du long un commentaire sur leurs pensées et leurs sentiments. Il y a un colocataire mystère (Tom Bell) qui ne cesse de faire irruption là où on l'attend le moins, ce qui est assez drôle. Ajouter à cela la collègue de travail de Laura (Emma Rigby), qui vient mettre un peu de sel à ce terne rendez-vous galant. Mais comme l'heure est à Fleabag, ce film fait démodé.

A Guide to Second Date Sex est une coproduction entre le Royaume-Uni et les États-Unis qui a réunit les efforts d'Addington Films et Dignity Films Finance, en association avec Shooting Script Films. Les ventes internationales du film sont gérées par AMP International.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy