email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Roumanie / Belgique / France

The Island d'Anca Damian sera fini avant la fin de l'année

par 

- La réalisatrice fait observer que le sujet de son film d'animation coïncide étonnamment bien avec l'état actuel du monde

The Island d'Anca Damian sera fini avant la fin de l'année
The Island d'Anca Damian

La seule cinéaste roumaine à avoir fait des films d'animation cette dernière décennie, Anca Damian, travaille actuellement sur son quatrième long-métrage, The Island, qu'elle décrit comme une comédie musicale et une "histoire à la Robinson Crusoé à l'envers”. Ce projet est une coproduction entre la société de Damian, Aparte Film, Take Five (Belgique) et Komadoli (France).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario, co-écrit par Damian avec Augusto Zanovello, a plusieurs personnages en commun avec le roman de Daniel Defoe sauf que dans le film, Robinson est un médecin qui s'isole volontairement sur une île et voit rapidement son éloignement du monde interrompu par des migrants, des gardes et des représentants d'ONG. Quant à Vendredi, il est le seul survivant d'une embarcation partie d'Afrique pour voguer vers l'Italie.

Parmi les acteurs choisis pour les voix figurent Alexandru Bălănescu et Ada Milea (tous eux également en charge de la musique du film), Cristina Juncu et Lucian Ionescu, entre autres. La production a reçu 209 000 euros du Centre national de la cinématographie de Roumanie, ainsi que le soutien d'Eurimages et Europe créative - MEDIA.

Damian a confirmé à Cineuropa que la production n'avait pas été affectée par les mesures débattues prises par le Centre national de la cinématographie de Roumanie (lire l'article), mais davantage par l'obligation de distanciation sociale, car la production va requérir du travail en studio, ce qui est plus difficile à organiser pour le moment.

Au niveau de l'histoire, la réalisatrice précise que son film est un commentaire sur un futur qui nous attend prochainement, selon elle, "mais pas tout de suite non plus. Tout le film prend une autre résonnance maintenant : des phrases comme 'Je suis seul, mais je suis vivant' ou ‘Veux-tu partager ta solitude avec moi ?/Avec plaisir' ont un autre poids maintenant. La solitude, dans notre monde d'avant, était masquée par l'agitation, mais elle existait déjà. Maintenant, il est devenu impossible de l'ignorer”.

Damian pense terminer le film avant la fin de l'année. Elle espère aussi que The Island pourra faire son avant-première mondiale festival en 2021.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy