email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX OFFICE France

2,77 millions d’entrées en France depuis la réouverture

par 

- Depuis la réouverture des salles de l’Hexagone le 22 juin, le marché fonctionne à relativement bas régime, mais enregistre néanmoins de jolis succès en dépit d’une offre limitée

2,77 millions d’entrées en France depuis la réouverture
Tout simplement noir de Jean-Pascal Zadi et John Wax

Bouteille à moitié vide ou à moitié pleine ? Plus de trois semaines après la réouverture des salles de cinéma en France le 22 juin après plus de trois mois de fermeture pour cause de crise sanitaire, le bilan provisoire est relativement contrasté. Les neuf dernières journées de juin ont enregistré 998 203 entrées et les deux premières semaines de juillet pointent à 1,78 million, ce qui représente 2,77 millions d’entrées au total (soit 18,8 M€ de recettes estimées) : les spectateurs sont donc revenus dans les salles de l’Hexagone malgré le poids psychologique lié à une crise sanitaire encore présente en sourdine en France.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La fréquentation est néanmoins très éloignée de ses standards habituels qui tournent autour de 3 millions d’entrées par semaine en moyenne à cette période de l’année. D’une part, les inquiétudes sont loin d’être taries (et l’obligation de porter un masque en salle à partir de la semaine prochaine ne devrait pas améliorer ce point). D’autre part, le public potentiel a sans doute davantage envie de plein air que d’habitude après avoir vécu deux mois de confinement national. Le tout sans négliger l’enracinement possible des habitudes de consommation des œuvres en SvàD et VàD qu’a entrainé la période de réclusion obligatoire. Mais l’impact d’une offre de films limitée joue aussi un rôle très important avec l’absence totale des blockbusters américains et un nombre relativement réduit de titres français porteurs, quelques distributeurs hexagonaux ayant joué la solidarité avec les exploitants (et/ou la programmation stratégique pour profiter d’une visibilité très élargie dans un contexte de faible concurrence, voire d’une nécessité de désengorger leurs line-up) et d’autres nettement moins (dont certains polémiquent d’ailleurs sur l’absence de rentabilité de la reprise).

La production nationale est évidemment celle qui tire le mieux son épingle de ce jeu à échiquier réduit, notamment avec la très bonne première semaine de Tout simplement noir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Pascal Zadi et John Wax (255 000 entrées – distribution Gaumont), les 568 000 entrées cumulées par La Bonne épouse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Martin Provost (sorti juste avant le confinement et ressorti dès la réouverture des salles par Memento Films Distribution), l’excellent démarrage de Été 85 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de François Ozon (près de 50 000 entrées en deux jours – Diaphana Distribution), les 181 000 entrées enregistrées en deux semaines par Les Parfums [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Grégory Magne
fiche film
]
de Grégory Magne (Pyramide Distribution), le score arrondi à 825 000 entrées signé par De Gaulle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gabriel Le Bomin qui a été relancé par SND après une dizaine de jours à l’affiche début mars) et les espoirs placés dans la comédie Divorce Club [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Michaël Youn (68 790 entrées cumulées au terme de sa première journée d’exploitation, dont 24 000 en avant-premières, sur une distribution SND). A signaler du côté du cinéma européen non national la jolie performance de L’Ombre de Staline [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnieszka Holland
fiche film
]
de la Polonaise Agnieszka Holland qui pointe à 174 000 entrées depuis le 22 juin (Condor Distribution).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy