email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LIM 2020

Less Is More présente des projets sur les plages bretonnes

par 

- À la deuxième édition de l’atelier, formulée comme un événement hybride, les projets participants ont été présentés à l’industrie ; les inscriptions pour LIM2021 peuvent déjà être envoyées

Less Is More présente des projets sur les plages bretonnes
La vitrine de projets LIM2020 et les rencontres au bord de la mer en Bretagne

Le programme Less Is More (LIM) pour le développement de projets de longs-métrages européens à budget limité, qui a pour leitmotiv "L'ennemi de l'art est l’absence de limitations", a bouclé son deuxième atelier pour l’édition 2020, qui a pris une forme hybride.

À cause des limitations imposées, le LIM2020 Showcase, qui a permis aux 16 participants à cette édition de présenter leurs projets à des professionnels de l'industrie invités, s’est aussi tenu dans un format à la fois physique et numérique. Le Showcase Event, présenté par Antoine Le Bos, directeur artistique de LIM, est devenu un des premiers événements internationaux destinés aux réalisateurs et producteurs européens à se tenir en vrai, pas très loin du quartier général du Groupe Ouest, sur les plages désertes du nord du Finistère.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Après avoir adhéré à la méthodologie de LIM, les 20 scénaristes et réalisateurs qui ont pris part à LIM2020 ont mûri le développement des scénarios de leurs futurs longs-métrages suffisamment en profondeur pour les soumettre au monde extérieur, obtenir du feedback et faire le premier pas sur le chemin d’une potentielle collaboration. Cette étape fait suite à six mois d’ateliers et dialogues intensifs en ligne avec leurs tuteurs/consultants, qui étaient cette année Pierre Hodgson, Răzvan Rădulescu, Séverine Cornamusaz et Ralitza Petrova.

Les 20 auteurs sélectionnés, qui représentaient 16 projets (premiers, deuxièmes ou troisièmes films) venus des quatre coins d'Europe, les ont décrits à 30 producteurs indépendants et agents de ventes qui étaient présents physiquement à l’événement. Après le Showcase, qui peut aussi être regardé à la demande, les professionnels du film et les participants ont eu une série de face-à-face. Pour ceux qui ne pouvaient pas être présents en Bretagne, c’est l'option en ligne qui a été préférée.

Par ailleurs, LIM déjà son appel à projets pour LIM2021 : les 16 projets prometteurs retenus seront sélectionnés pour participer aux ateliers de développement. Sont prévus, selon le plan original, trois ateliers d’une semaine entre mars et octobre 2021 (deux en résidence et un en ligne), ainsi qu’un événement taillé sur-mesure. On espère qu’il n’y aura pas besoin de davantage de restrictions du fait de la pandémie. La date-limite d'envoi des projets été fixée au dimanche 18 octobre (cliquer ici pour plus de détails).

Voici la liste des projets LIM2020 qui ont été présentés la semaine dernière :

Glory B - Konstantinos Antonopulos et Luigi Campi (Grèce/Italie)
The Living - Carlos Armella (Mexique)
Aisha - Hanis Bagashov (Macédoine du Nord)
Below Thirty Hills -
Luka Bursac (Serbie)
Aurora's Skies - Joséfa Celestin (France/Écosse)
Heather - Brian Deane (Irlande)
Benimana (Children of God!) - Marie-Clémentine Dusabejambo (Rwanda)
Desert Love - Gunhild Enger (Norvège)
Tunis-Djerba - Amel Guellaty (Tunisie)
Mourning Glory - Nathan Hughes (Pays de Galles)
Book of Questions - Grzegorz Jaroszuk (Pologne)
A Million Reasons to Daydream - Myro Klochko (Ukraine)
Tre Cavalli - Thierry Marchard (France)
Heirloom - Larissa Sansour and Soren Lind (Palestine/Danemark)
Night in the Kindergarten - Rafal Skalski and Michal Walczak (Pologne)
Devils' Den - Jonas Trukanas and Marija Kavtaradze (Lituanie)

Liste des Development angels LIM 2020 :

Tamara Babun (Croatie)
Anna Bielak (Pologne)
Ciarán Charles (Irlande)
Eva Chillón (Espagne)
Daniela Cölle (Slovaquie et Allemagne)
Aistė Dirziūté (Lituanie)
Clarisse Goulard (Brésil)
Magnus Kristiansen (Norvège)
Colette Quesson (France)
Ilse Schooneknaep (Belgique)
Benjamin Taylor (Écosse)
Eva Zabezsinszkij (Hongrie)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy