email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

Le cinéma allemand en vitrine à Paris

par 

- Ouverture demain du 25e Festival du cinéma allemand organisé du 7 au 13 octobre par German Films dans la capitale française

Le cinéma allemand en vitrine à Paris
Enfant terrible d’Oskar Roehler

Labellisé par la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020, Enfant terrible [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Oskar Roehler qui revisite en fiction les débuts comme metteur en scène de théâtre de Rainer Werner Fassbinder, fera l'ouverture demain du 25e Festival du cinéma allemand qui se déroulera jusqu'au 13 octobre à Paris, au cinéma l’Arlequin. Organisé par German Films en coopération avec le Goethe-Institut, l’événement présentera une sélection de 13 longs métrages représentatifs de la diversité de la production allemande récente.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Parmi les huit autres titres du programme Panorama se distinguent six films signées par des réalisatrices : J’étais à la maison, mais... [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Angela Schanelec
fiche film
]
d’Angela Schanelec (Ours d’argent de la mise en scène l’an dernier à la Berlinale et que Shellac distribuera le 25 novembre dans les salles françaises), Née à Evin (Born in Evin) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Maryam Zaree (Lola 2020 du meilleur documentaire), En feu (Sisters Apart) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Daphne Charizani (dévoilé à Perspektive Deutsches Kino, lors de la Berlinale 2020), Quand Hitler s’empara du lapin rose (When Hitler Stole Pink Rabbit) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Caroline Link (German Film award 2020 du meilleur film jeune public), Walchensee Forever [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Janna Ji Wonders (découvert à la Berlinale et couronné à Biografilm Festival et de la compétition Newcomers à Thessalonique) et Le sang du pélican [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katrin Gebbe
fiche film
]
de Katrin Gebbe (qui avait ouvert le programme Orizzonti l’an dernier à Venise). Figurent aussi à l’affiche Le Mur entre nous (Zwischen uns die Mauer) [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Norbert Lechner et Nightlife [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Simon Verhoeven.

La clôture du festival sera assurée par La leçon d’allemand [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christian Schwochow (adaptation du roman éponyme de Siegfried Lenz) qui sera distribué en France par Wild Bunch, et une avant-première en séance spéciale sera dédiée au documentaire Paris Calligrammes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ulrike Ottinger
fiche film
]
d’Ulrike Ottinger (dévoilé à la Berlinale et qui sera lancé dans les salles françaises le 14 octobre par Dean Medias). A noter également un cycle de films autour de l’engagement contre le mépris envers les minorités et leur exclusion au quotidien avec trois titres au menu : Exil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Visar Morina
fiche film
]
de Visar Morina (découvert cette année au Sundance et passé ensuite par le Panorama de la Berlinale), le documentaire Becoming Black [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Ines Johnson-Spain et Tous les autres s’appellent Ali de Rainer Werner Fassbinder (1974).

Enfin, le menu de la manifestation inclut 13 courts métrages dont les meilleurs films 2020 des écoles allemandes de cinéma (Next Generation) et les lauréats des meilleurs courts de moins de cinq minutes (Short Tiger Award).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy