email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SEMINCI 2020

Critique : Nieva en Benidorm

par 

- Isabel Coixet inonde son nouveau film de tant de mélancolie qu’il ne peut respirer pleinement ni comme intrigue à suspense, ni comme histoire d’amour entre deux personnages d’âge mûr

Critique : Nieva en Benidorm
Timothy Spall dans Nieva en Benidorm

On ne saurait objecter qu'Isabel Coixet l'intranquille a le goût du risque, de l'expérimentation et de la diversité. Il suffit de parcourir sa filmographie pour constater qu'elle ose s'aventurer dans tous les genres, styles et formats. Et avec cet esprit d'aventure, comme Juliette Binoche dans Personne n'attend la nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Isabel Coixet
fiche film
]
, un de ses meilleurs films, elle ne flanche pas dans son entreprise d'atteindre de nouvelles latitudes, quitte à croiser en chemin une avalanche imprévue. C'est ce qui lui est arrivé avec son film précédent, Elisa y Marcela [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, et voici que la chose se reproduit (douloureusement pour ses fidèles) dans Nieva en Benidorm [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Isabel Coixet
fiche film
]
, qui a fait l'ouverture de la 65e Semaine international du cinéma de Valladolid (dite Seminci).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette fois, la réalisatrice catalane a tourné dans la station balnéaire du titre : ce "New York d'Alicante" bordé par la Méditerranée est un fascinant creuset de cultures, d'âges et de styles de vie, car on y trouve côte à côte des retraités hédonistes, des fêtes d'enterrement de vie de garçon ou de jeune fille et des jeunes en quête de fiesta, de sexe et de soleil. C'est un micro-pays des merveilles où tout est possible, et c'est pour cela que Coixet a porté jusqu'à ses immenses immeubles et plages le héros de son nouveau film, incarné par l'Anglais Timothy Spall.

L'inoubliable interprète de Mr. Turner [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mike Leigh
fiche film
]
, avec quelques kilos en moins que dans le biopic de Mike Leigh, incarne ici un brave homme qui mène une vie pas folichonne : il travaille dans un établissement financier de Manchester, à refuser des prêts à ceux qui en ont vraiment besoin et à concéder des crédits à ceux qui peuvent payer. Il porte ainsi, gravés dans son âme, les paradoxes de notre vie contemporaine : de plus, c'est un fan de météorologie qui croit tous les pronostics sur le temps qu'offrent chaque jour tous les médias.

Et puis un jour, le destin lui fait perdre son apparente stabilité et il décide de se lancer à la recherche de son frère, qui vit en Espagne depuis des années. Là, il va mener une enquête aux résultats incertains et rencontrer des femmes qui vont l'amener à remettre sa vie en question : une policière (Carmen Machi) qui (contre tous les clichés) aime la poésie et une vedette de burlesque (Sarita Choudhury) qui cache des perles dans sa sensuelle anatomie.

Accrochée à ces êtres solitaires, sous la lumière resplendissante et changeante du Levant espagnol, la gagnante d'un Prix national du cinéma 2020 bien mérité a tenté ici de composer (elle est également l'auteure du scénario du film) une histoire de réinvention de soi qui ne parvient à se positionner ni comme un récit à intrigue, ni comme une comédie romantique. Ce manque d'élan et cette indéfinition ajoutés à une mise en scène décaféinée et par moments inane nuit à des personnages qui, bien que rongés par cette mélancolie qui est la marque de fabrique de la maison,  demanderaient plus de force, de vigueur et de passion pour que le public non seulement s'identifie avec eux et les aime, mais surtout comprenne leurs dérives affectives et existentielles.

Nieva en Benidorm a été produit par Pedro Almodovar, Agustín Almodovar et Esther Garcia (El Deseo), avec la participation de RTVE et Movistar +, entre autres. Les ventes internationales du film sont gérées par Film Factory Entertainment. En Espagne, il sera distribué par BTeam Pictures.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy