email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2020 Courts-métrages / Prix

La Palme d’Or du court à I Am Afraid To Forget Your Face

par 

- Le film de Sameh Alaa, produit notamment par l’Égypte et la France, a été sacré sur la Croisette par un jury qui a aussi distingué quatre réalisatrices pour la Sélection de la Cinéfondation

La Palme d’Or du court à I Am Afraid To Forget Your Face
Le réalisateur Sameh Alaa avec son Palme d’Or du court pour I Am Afraid To Forget Your Face (© Pascal Le Segretain/Getty Images/Festival de Cannes)

A l’occasion de trois journées baptisées "Spécial Cannes 2020 : le Festival revient sur la Croisette ! " qui se sont déroulées du 27 au 29 octobre (juste avant le début d’un nouveau mois de confinement sanitaire en France) et qui ont permis à l’équipe de Pierre Lescure et de Thierry Frémaux de retrouver avec émotion le Grand Théâtre Lumière du Palais des Festivals, la compétition des courts métrages et le concours des films d’écoles de la Cinéfondation du 73e Festival de Cannes ont rendu leurs verdicts.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le jury composé de l’actrice Céline Salette et des réalisatrices Dea Kulumbegashvili et Claire Burger épaulées par le producteur Charles Gillibert, le cinéaste Rachid Bouchareb et le comédien Damien Bonnard a attribué la Palme d’Or du court métrage à I Am Afraid To Forget Your Face de l’Égyptien Sameh Alaa.

Le film, d’une durée de 15 mn, est centré sur Adam qui, éloigné de celle qu’il aime depuis 82 jours est prêt à tout pour braver la distance qui les sépare. La production a associé l’Égypte (40% - Figleaf Studio), la France (40% - Les Cigognes Films), la Belgique (10%) et le Qatar (10%). Les ventes sont assurées par les Polonais de New Europe Film Sales.

Du côté de la 23e édition du concours des films d’écoles de la Cinéfondation, le jury a distingué quatre réalisatrices, décernant le premier Prix à l’Indienne Ashmita Guha Neogi, le deuxième à la Polonaise Yelyzaveta Pysmak et le troisième ex-aequo à la Roumaine Lucia Chicos et à l’Allemande Elsa Rosengren.

A noter que durant les trois journées de ce Spécial Cannes 2020 ont également été projeté quatre longs métrages de la Sélection Officielle 2020 : Beginning [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dea Kulumbegashvili
fiche film
]
de la Géorgienne Dea Kulumbegashvili, True Mothers de la Japonaise Naomi Kawase, Les Deux Alfred [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Français Bruno Podalydès et Un triomphe de son compatriote Emmanuel Courcol.

Les prix :

Compétition des Courts Métrages

Palme d’Or
I Am Afraid To Forget Your Face - Sameh Alaa

Prix de la 23e édition de la Cinéfondation

Premier Prix
Catdog - Ashmita Guha Neogi (Film and Television Institute of India – Inde)

Deuxième Prix
My Fat Arse and I (Ja i moja gruba dupa) - Yelyzaveta Pysmak (The Polish National Film School in Lodz – Pologne)

Troisième Prix (ex-aequo)
Contraindications (Contraindicatii) - Lucia Chicos (UNATC "I. L. CARAGIALE" – Roumanie)
I Want To Return Return - Elsa Rosengren (DFFB – Allemagne)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy