email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE / MARCHÉ France

Première sélection pour la Résidence Annecy Festival

par 

- Les organisateurs du festival du film d’animation ont retenu trois projets, dont Piece de l’Irlandais Alan Holly et Le Cœur à danser du duo français Pierre Le Couviour - Amine El Ouarti

Première sélection pour la Résidence Annecy Festival
Piece de Alan Holly

Annoncée en juin dernier, la création par le Festival du Film d’animation d’Annecy de la Résidence Annecy Festival dédiée au développement graphique pour les premiers longs métrages d’animation, est passée à une étape plus concrète avec l’annonce de sa première sélection opérée par une commission incluant la productrice Sara Wikler (Blue Spirit), son homologue Damien Brunner (Folivari), la réalisatrice Éléa Gobbé-Mévellec, le distributeur Marc Bonny (Gebeka) et le diffuseur Pierre Siracusa (France Télévisions).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sur 32 candidats issus de 17 pays, trois projets de premiers longs ont été retenus et bénéficieront donc de trois mois de traitement graphique en résidence à Annecy du 5 avril au 27 juin 2021. Parmi eux figure Piece de l’Irlandais Alan Holly, un drame animé contemporain traitant des pressions et des angoisses sociétales avec leurs répercussions sur les jeunes, à travers sept adolescents qui se questionnent sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure.

Également sélectionné, le projet français Le Cœur à danser de Pierre Le Couviour et Amine El Ouarti a pour cadre le cœur de la Bretagne et est centré sur une jeune fille déterminée à organiser à elle seule une grande fête afin de célébrer le retour des hommes du village, qui étaient partis à la guerre. Mais rien n’indique que son père sera parmi eux... Sa rencontre avec le mythe d’Ys éclairera son chemin.

A aussi été retenu le projet indien Heirloom de Upamanyu Bhattacharyya, un conte familial retraçant la vie et l’ascension de la jeune Solal sur près de 50 ans et rendant hommage à des siècles de traditions textiles en Inde.

Pilotée par CITIA, l’organisateur du Festival international du film d’animation d’Annecy, la résidence est soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Haute-Savoie, le CNC et France Télévisions.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy