email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Espagne / France

Jaime Rosales tourne un film joyeux : Girasoles silvestres

par 

- Anna Castillo et Oriol Pla se donnent la réplique dans ce récit optimiste, passionné et intense qui se déploie entre plusieurs lieux catalans et la ville de Melilla

Jaime Rosales tourne un film joyeux : Girasoles silvestres
Jaime Rosales (à gauche) et Anna Castillo (centre) sur le tournage de Girasoles silvestres

Le tournage du nouveau film de Jaime Rosales, Girasoles silvestres, a débuté il y a quelques jours dans sa ville natale de Barcelone. Le film met en scène Anna Castillo (que l'on a vue l'an dernier dans Adú [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) dans le rôle d'une mère en quête de l'amour véritable, mais qui se bat avant tout pour protéger ses enfants, et Oriol Pla (qui a déjà collaboré avec le réalisateur sur son film précédent, Petra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaime Rosales
fiche film
]
, sorti en 2018) dans celui d'un jeune homme qui entame une relation avec elle. La troupe est complétée par Quim Àvila (aperçu dans la série Les Bracelets Rouges), Lluís Marquès  (Isla bonita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Manolo Solo (La colère d'un homme patient [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raúl Arévalo
fiche film
]
) et la comédienne très demandée Carolina Yuste (Hasta el cielo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Calparsoro
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

D'après le scénario, écrit conjointement par le réalisateur et sa collaboratrice habituelle Bárbara Díez, Julia (22 ans et mère de deux enfants) tombe amoureuse d'Oscar et ils entament une relation intense et tortueuse. Elle se met cependant à avoir des doutes quant au fait que le jeune homme puisse servir de modèle masculin pour ses enfants. Un incident inattendu va l'amener à jouer le tout pour le tout et se lancer en quête d'un avenir meilleur.

"Je veux faire un film lumineux malgré ses moments dramatiques. Je veux laisser un sentiment d'espoir et de bonheur au spectateur à travers l'histoire d'une femme forte, qui survit dans un environnement difficile", affirme Jaime Rosales. "Il s'agit d'une histoire d'amour et de dépassement de soi : Julia est jeune, inexpérimentée et impulsive ; elle aime la vie et ses enfants. C'est une femme pleine de vivacité, ses enfants sont ce qu'elle aime le plus au monde, et elle se battra de toutes ses forces pour les protéger", ajoute-t-il.

Ce film est le septième long-métrage du réalisateur catalan après Las horas del día (2003), Prix FIPRESCI à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, La soledad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, sélectionné quatre ans plus tard dans la section Un Certain Regard et lauréat des Goya du meilleur film et du meilleur réalisateur, Un tir dans la tête [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, Prix FIPRESCI à San Sebastian en 2008, ainsi que Rêve et silence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaime Rosales
fiche film
]
(2012), La belle jeunesse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaime Rosales
fiche film
]
(2014) et Petra (2018), tous présentés dans différentes sections du Festival de Cannes.

Rosales tourne cette fois en 35mm, et il a de nouveau à ses côtés la Française Hélène Louvart (Heureux comme Lazzaro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
fiche film
]
) comme directrice de la photographie. Le tournage s'effectuera en huit semaines entre Barcelone, Melilla, Mataró et Banyoles.

Girasoles silvestres est une production espagnole de Fresdeval FilmsA Contracorriente FilmsOberon Cinematográfica et Luxbox, avec la participation de la RTVETV3 et Movistar+ et avec le soutien de l'ICAA, de l'ICEC et du Programme MEDIA. En Espagne, le film arrivera dans les salles cet automne avec A Contracorriente Films. Ses ventes internationales sont gérées par Film Factory Entertainment (Barcelone).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy