email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

Les critiques français sacrent Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait

par 

- Le long métrage d’Emmanuel Mouret remporte le titre de meilleur film français de l'année 2020. Josep d’Aurel couronné meilleur premier film

Les critiques français sacrent Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Le président du Syndicat Français de la Critique Philippe Rouyer et le réalisateur Emmanuel Mouret avec son prix pour Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait (© Aurélie Lamachère/SFCC)

Le Syndicat Français de la Critique a décerné ses récompenses pour 2020. Le titre de meilleur film français de l’année est allé à Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Mouret
fiche film
]
d’Emmanuel Mouret qui poursuit ainsi sa trajectoire gagnante démarrée par un label de la Sélection Officielle de Cannes 2020 et enchaînée avec le Lumières 2021 du meilleur film (lire la news) et 13 nominations pour les César 2021 qui seront décernés le 12 mars. Interprétée notamment par Camélia Jordana, Nils Schneider, Vincent Macaigne, Jeanna Thiam, Guillaume Gouix, Émilie Dequenne et Julia Piaton, cette production Moby Dick Films distribuée en France par Pyramide en septembre dernier, est vendue à l’international par Elle Driver.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le prix du meilleur premier long métrage français a été remporté par un film d’animation, lui aussi estampillé Sélection Officielle Cannes 2020 : Josep [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aurel
fiche film
]
de Aurel. Produit par Les Films d’Ici Méditerranée et coproduit par France 3 Cinéma, par les Espagnols de Imagic Telecom et par les studios Les Films du Poisson Rouge, Lunanime (Belgique), Promenons nous dans les bois, Tchak, Les Fées Spéciales et Effecto, Josep ajoute cette récompense à une collection déjà conséquente (European Film Award du meilleur film d’animation, deux prix Lumières et le prix Louis-Delluc du meilleur premier film). Sorti en France à l’automne dernier par Sophie Dulac Distribution, le long métrage est vendu par The Party Films Sales.

Le palmarès des récompenses décernées côté cinéma est complété par le prix du film singulier francophone pour Adoration [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabrice du Welz
fiche film
]
du Belge Fabrice du Welz (découvert à Locarno – une production Panique! avec The Jokers et Savage Film, vendue par Memento International), le titre de meilleur film étranger allant à Drunk [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Danois Thomas Vinterberg, celui du meilleur premier long métrage étranger à Séjour dans les monts Fuchun du Chinois Gu Xiaogang, et celui du meilleur court métrage français à Maalbeek d’Ismaël Joffroy Chandoutis.

A signaler également le titre de meilleure série française raflé par Possessions de Thomas Vincent et toujours du côté des productions TV, le prix de meilleure oeuvre de fiction pour Claire Andrieux d’Olivier Jahan et celui de meilleur documentaire pour Petite fille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Lifshitz
fiche film
]
de Sébastien Lifshitz (qui va arriver le 15 mars sur Netflix).

Le palmarès :

Cinéma

Meilleur film français
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Mouret
fiche film
]
- Emmanuel Mouret (France)

Meilleur film étranger
Drunk [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Thomas Vinterberg (Danemark/Suède/Pays-Bas)

Meilleur premier film français
Josep
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aurel
fiche film
]
– Aurel (France/Espagne/Belgique)

Meilleur premier film étranger
Séjour dans les monts Fuchun - Gu Xiaogang (Chine)

Film singulier francophone
Adoration [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fabrice du Welz
fiche film
]
– Fabrice du Welz (Belgique/France)

Meilleur court métrage français
Maalbeek
- Ismaël Joffroy Chandoutis (France)

Prix Télévision

Meilleure œuvre de fiction française
Claire Andrieux - Olivier Jahan

Meilleure œuvre de documentaire français
Petite fille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Lifshitz
fiche film
]
- Sébastien Lifshitz (France/Danemark)

Meilleure série française
Possessions - Thomas Vincent

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy