email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CARTOON MOVIE 2021

Gao Shan Pictures mise sur Le gardien du feu

par 

- L’adaptation du roman de Pierre Rabhi pilotée par la société de production réunionnaise figure parmi les projets en développement pitchés en ligne au 23e Cartoon Movie

Gao Shan Pictures mise sur Le gardien du feu

Parmi les 55 projets sélectionnés et pitchés au 23e Cartoon Movie (du 9 au 11 mars en ligne – lire la news) se distingue au rayon en développement Le gardien du feu (The Fire Keeper), une adaptation du roman Le Gardien du feu: Message de sagesse des peuples traditionnels (1985) de Pierre Rabhi. Paysan, écrivain et penseur français d'origine algérienne, ce dernier est considéré comme l’un des pionniers de l’agriculture écologique dans l’Hexagone. Ayant notamment participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification, il en appelle à "l'insurrection des consciences" afin d’enrayer les dommages infligés à la planète et de sortir du mythe de la croissance indéfinie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ciblé famille, Le gardien du feu sera le premier long métrage réalisé par Jeanne Irzenski, diplômée de l’école de l’image des Gobelins et qui a travaillé en tant "lead animateur" sur la fabrication de Adama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Zombillénium [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Croc-Blanc [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, J’ai perdu mon corps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jérémy Clapin
fiche film
]
et Yakari [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

Adaptation par Magali Pouzol (Emile Award 2018 du meilleur scénario pour Funan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Do
fiche film
]
et co-scénariste du très attendu Le Sommet des dieux) et par la réalisatrice, le scénario est centré sur le personnage Ahmed, 12 ans. Dans un village à la lisière du désert, il est destiné à reprendre la forge de son père, mais il ne rêve que d'aventures, de nature sauvage et de liberté. Avec deux jeunes nomades avec qui il se lie d'amitié, Slimane et Mançoura, il apprendra les secrets du désert. Ensemble, ils découvrent une mine qui vient de s'ouvrir. Malgré l'or qu'elle semble promettre, ils affronteront ses ténèbres. Corps épuisés, sources polluées, destruction de la structure sociale du village. Confronté au désespoir de son propre peuple, à l'enfer des mines et au mariage forcé de Mançoura, Ahmed trouvera le courage de s'affirmer. Et en luttant, il construira un avenir pour sa terre et son peuple.

Gao Shan Pictures, société de production et studio d'animation français fondés à la Réunion début 2014 par Arnauld Boulard (après une dizaine d’années comme producteur exécutif chez Mac Guff) a coproduit entre autres Funan, Zombillénium et Yakari. Le studio a aussi réalisé l’animation keyframe de Croc-Blanc et l’animation 3D de J’ai perdu mon corps.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy