email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VISIONS DU RÉEL 2021 Compétition

Critique : Holgut

par 

- La réalisatrice belge Liesbeth De Ceulaer présente son documentaire, mystérieux et puissant. Un voyage inattendu au coeur de la toundra sibérienne

Critique : Holgut

Après un long processus d’observation, d’enquête et de développement qui a duré plus de huit ans, Liesbeth De Ceulaer présente en première mondiale à Visions du Réel (en compétition internationale) ainsi qu’à CPH:DOX (section Prix Next:Wave) son dernier nouveau documentaire : Holgut [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Liesbeth De Ceulaer
fiche film
]
. Cernés et parfois presque nichés dans le froid glacial de l'est de la Sibérie, les personnages de Holgut semblent voltiger sur un fil tendu entre passé et présent, entre nature et science. Quel rôle jouent les êtres humains dans la lente extinction des animaux ? Mais surtout : dans quelle mesure l’extinction de certaines espèces animales affecte-t-elle la vie des êtres humains ? Liesbeth De Ceulaer aborde ces questions dans son film, sans cependant prétendre donner des réponses dogmatiques procédant d’un raisonnement linéaire et pseudo-scientifique : sa manière d'envisager les choses évoque plutôt un voyage à la fois poétique et effrayant dans les viscères de la terre, là où les restes d’un passé glorieux émergent de nouveau et se retrouvent confrontés avec nos contradictions et nos fragilités.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Tandis que le permafrost est en train de fondre au beau milieu de la toundra sibérienne, laissant apparaître des restes d’animaux disparus, comme les mammouths, les rennes sauvages, devenus avec le temps des créatures presque mythologiques, entament leur triste parcours vers l’extinction. Roman et son frère cadet Kyym, tous deux originaires de la région même si le second habite désormais depuis des années en ville avec sa mère, décident de se lancer à la recherche de ces mystérieux animaux. Dans le même temps, non loin, le scientifique Semyon parcourt le permafrost pour y trouver des traces d'ADN de mammouth, dans l’espoir de pouvoir un jour les cloner. Au beau milieu d’une catastrophe naturelle comparable à une extinction de masse, les défenses de mammouth attirent des aventuriers de tous types, dans une chasse effrénée à l’ivoire. Comme pour amplifier l’énormité de la situation, un nouveau mythe, celui des rennes sauvages, semble se développer. Aussi distinctes que leurs motivations puissent être, Roman, Kyym et Semyon se retrouvent malgré eux piégés dans un climat glacial qui semble littéralement se transformer sous leurs yeux. Le voyage qu’ils ont entrepris change à vrai dire au rythme de la nature elle-même, les confrontant à une réalité souvent cruelle à laquelle il est impossible d’échapper.

Holgut propose une combinaison inattendue d'éléments propres à la fiction et d'aspects documentaires en transformant le réel en poésie, le quotidien en aventure. À travers les regards des trois personnages, le mythe (qui s’agisse de mammouths ou de rennes sauvages) pénètre la réalité, la modifiant en profondeur jusqu’à atteindre le cœur de ce que nous appelons "certitude". Malgré les changements climatiques de plus en plus radicaux, la société semble, paradoxalement, être en quête de son âme sauvage, du contact avec la nature, du lien avec la terre désormais recouverte de ciment. La toundra sibérienne se transforme, grâce à la caméra de Liesbeth De Ceulaer, en une scène où se joue notre (in)humanité, un lieu mystérieux et impénétrable dans lequel cohabitent avec une beauté surprenante les fantômes du passé et la fragilité humaine.

Holgut a été produit par la société belge Minds Meet en coproduction avec Stempel. Les ventes internationales du film sont gérées par l'enseigne pragoise Filmotor.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy