email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Chronique d'une liaison passagère pour Emmanuel Mouret

par 

- Tournage imminent avec Sandrine Kiberlain et Vincent Macaigne en tête d’affiche. Une production Moby Dick Films qui sera vendue à l’international par Kinology

Chronique d'une liaison passagère pour Emmanuel Mouret

Premier clap lundi 26 avril pour Chronique d'une liaison passagère, le 11e long d’Emmanuel Mouret, cinéaste bien connu des grands festivals (Quinzaine des Réalisateurs 2004 et 2006, Giornate degli Autori 2007, compétition et Piazza Grande à Locarno en 2013 et 2011, Platform à Toronto en 2018 avec Mademoiselle de Joncquières [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Mouret
fiche film
]
) et qui vient de récolter de multiples lauriers avec son dernier opus, Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Mouret
fiche film
]
(Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020, prix du meilleur film français 2020 aux Lumières de la presse internationale et pour le Syndicat Français de la Critique, 13 nominations aux César 2021).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pour Chronique d'une liaison passagère, le réalisateur réunira en tête d’affiche Sandrine Kiberlain (que l’on verra bientôt dans Les deux Alfred [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, On est fait pour s’entendre et Un autre monde) et Vincent Macaigne (nominé récemment au César 2021 du meilleur second rôle pour Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait; en salles dans les mois à venir dans Médecin de nuit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Cette musique ne joue pour personne, L’Origine du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Lafitte
fiche film
]
et The French Dispatch [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

Écrit par Emmanuel Mouret et Pierre Giraud, le scénario est centré sur une mère célibataire et un homme marié qui deviennent amants. Ils se sont engagés à ne se voir que pour une liaison et à ne fonder aucun espoir amoureux, sachant pertinemment que la relation n'a aucun avenir. Cependant ils sont de plus en plus surpris par leur entente, leur complicité et le bien-être qu'ils éprouvent ensemble…

Produit par Frédéric Niedermayer pour Moby Dick Films (fidèle complice de tous les films du réalisateur), Chronique d'une liaison passagère a été préacheté par Canal+ et Ciné+, et bénéficie du soutien des régions Ile-de-France et PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) où se dérouleront les sept semaines de tournage programmées jusqu’au  8 juin avec Laurent Desmet à la direction de la photographie (nominé en 2019 et 2021 au César de spécialité pour les deux derniers films d’Emmanuel Mouret). Également appuyé par les Sofica La Banque Postale Image et Indéfilms, le long métrage sera distribué en France par Pyramide et vendu à l’international par Kinology.

Moby Dick Films compte actuellement en post-production Une femme de notre temps de Jean-Paul Civeyrac (lire l’article) et Tel Aviv-Beyrouth de Michale Boganim (en coproduction avec l’Allemagne et Chypre), et attend la réouverture des salles françaises pour sortir L’Étreinte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Ludovic Bergery et Sous le ciel d’Alice de Chloé Mazlo (labellisé par la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 2020).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy