email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Tournage imminent pour La mort d'Albino Rodrigue de Christine Dory

par 

- Émilie Dequenne et Galatea Bellugi brillent en tête d’affiche du second long de la réalisatrice, pilotée par Zadig Films et qui sera distribué par ARP Sélection

Tournage imminent pour La mort d'Albino Rodrigue de Christine Dory
Les actrices Émilie Dequenne et Galatea Bellugi

Premier clap le 3 mai pour La mort d'Albino Rodrigue, le second long de réalisatrice de Christine Dory après Les inséparables [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
en 2008. Au casting se distinguent la Belge Émilie Dequenne (récemment César 2021 du meilleur second rôle pour Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Mouret
fiche film
]
) et Galatea Bellugi (nominée au César du meilleur espoir et au prix Lumières de la révélation en 2019 pour L’apparition [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Giannoli
fiche film
]
, et que l’on verra bientôt dans Tralala) qui seront épaulées par Philippe Duquesne (apprécié récemment dans la série Parlement et dans Au poste ! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Samir Guesmi (bientôt en salles dans le labellisé Cannes 2020 Ibrahim [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Romane Bohringer (L’Amour flou [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Matthieu Lucci (nominé au prix Lumières 2018 de la révélation pour L’Atelier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
) et la très jeune Elsa Hyvaert.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Écrit par Christine Dory (impliquée dans l’écriture entre autres Vif-Argent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Lise Machebœuf (Une Estonienne à Paris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) le scénario est centré sur Rosemay, 16 ans, qui vit toute l'année en famille d'accueil et qui part rejoindre sa famille biologique pour les vacances. A son arrivée, son père n’est pas à la gare pour l’accueillir comme prévu. Dans les jours qui suivent, son père ne réapparaît pas. Il semble s’être évaporé et face aux questions répétées de Rosemay, sa mère ne cesse de se contredire. Habitée au plus profond par l’intuition de la vérité, Rosemay apprendra à s’écouter, à écrire, et à trahir ceux qu’elle aime…

Produit par Mélanie Gerin et Paul Rozenberg pour Zadig Films, La mort d'Albino Rodrigue a été préacheté par TV5Monde et bénéficie du soutien de l’avance sur recettes du CNC et d’aides à la production de la région Ile-de-France et de la région Grand Est, après avoir été appuyé en en développement par la Procirep/Angoa. Le tournage se déroulera jusqu’au 12 juin, dans le Grand Est (à Rosselange et aux alentours, ainsi qu’à Metz) et en Ile-de-France, avec Jean-Marc Fabre (Vaurien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Peter Dourountzis
fiche film
]
) à la direction de la photographie. Les décors ont été confiés à Laurent Baude et les costumes à Bethsabée Dreyfus. Les droits de distribution France et des ventes internationales ont été acquis par ARP Sélection.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy