email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Tournage fin mai pour Saint-Omer d’Alice Diop

par 

- La réalisatrice de Nous passe à la fiction avec Kayije Kagame et Guslagie Malanda au casting. Une production SRAB Films qui sera vendue par Wild Bunch International

Tournage fin mai pour Saint-Omer d’Alice Diop
La réalisatrice Alice Diop (© Cyrille Choupas)

Valeur désormais très bien établie dans le documentaire avec le prix du meilleur film de la section Encounters remporté début mars à Berlin avec Nous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Diop
fiche film
]
qui suivait La Permanence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(vainqueur de la compétition française à Cinéma du réel en 2016 et en compétition à Karlovy Vary la même année) et La mort de Danton (primé à Cinéma du réel en 2011), Alice Diop s’apprête à passer à la fiction et débutera fin mai le tournage de Saint-Omer, librement inspiré d’un fait divers ayant défrayé la chronique en France en 2013. En tête d’affiche figureront la Suissesse Kayije Kagame (très remarquée au théâtre et que l’on verra aussi dans la série H24, 24h de la vie d’une femme) et Guslagie Malanda (révélation de Mon amie Victoria [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Écrit par Alice Diop avec la célèbre romancière Marie Ndiaye (White Material [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Amrita David (fidèle monteuse de la réalisatrice), le scénario voit Rama, romancière d’une trentaine d’années, assistée au procès de Laurence Coly aux assises de Saint-Omer. Celle-ci est accusée d’avoir tué sa fille de quinze mois en l’abandonnant sur une plage du nord de la France, au moment où la marée montait. De cette histoire, Rama voudrait écrire une adaptation contemporaine du mythe antique de Médée. Mais au cours du procès, rien ne se passe comme prévu. C’est finalement son propre rapport à la maternité que le huis clos du procès vient questionner…

Produit par Christophe Barral et Toufik Ayadi pour SRAB Films, Saint-Omer est coproduit par Arte France Cinéma. Également préacheté par Canal+ et Ciné+, le long métrage bénéficie aussi du soutien du CNC (via l’avance sur recettes et le Fonds Images de la diversité) et de l’appui des régions Ile-de-France et Hauts-de-France (à travers Pictanovo) où se dérouleront les sept semaines de tournage. La distribution France sera assurée par Diaphana et les ventes seront pilotées par Wild Bunch International.

Pour mémoire, SRAB Films compte notamment à son actif le multiprimé Les Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
de Ladj Ly et en post-production Les Magnétiques de Vincent Cardona, Les Méchants du duo Mouloud Achour - Dominique Baumard (sortie dans les salles françaises le 8 septembre prochain), le documentaire Soul Kids de Hugo Sobelman (sortie le 24 novembre 2021) et Trois fois rien de Nadège Loiseau (lire l’article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy