email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Suisse / Belgique

Delphine Lehericey entame sa Last Dance avec François Berléand

par 

- La cinéaste suisse installée à Bruxelles vient d’entamer le tournage de son nouveau long métrage, produit par Box Productions et coproduit par Need Productions

Delphine Lehericey entame sa Last Dance avec François Berléand
La réalisatrice Delphine Lehericey (© Gjorgji Kinkarov) et l'acteur François Berléand (© Georges Biard)

Alors que son dernier film Le Milieu de l’Horizon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Delphine Lehericey
fiche film
]
, Meilleur film et Meilleur scénario lors des Prix du Cinéma suisse du 2020, devrait sortir le 29 septembre en France et le 3 novembre en Belgique, la cinéaste suisse installée à Bruxelles Delphine Lehericey vient d’entamer le tournage de son 4e long métrage, Last Dance, qui s’achèvera le 25 août prochain. Après avoir pris en main l’adaptation par Joanne Giger du roman à succès de Roland Buti pour son dernier film, elle revient donc à un scénario original.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Au générique de cette comédie dramatique, on retrouve le comédien français François Berléand (apprécié récemment dans les comédies grand public La Bonne Épouse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Lucky [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et La Ch'tite famille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) qui tient le rôle de Germain, un homme de 75 ans qui vit une retraite contemplative, pratiquant un farniente indécent nourri d’une légère misanthropie. Lise, sa femme depuis 50 ans, s’occupe de tout à la maison, et remplit avec bonheur son agenda d’activités artistiques et bénévoles. Le jour où Lise décède brutalement, la vie de Germain est alors envahie par sa famille, qui lui impose une surveillance dont il se serait bien passé.

On retrouvera également au casting de cette coproduction belge-suisse le jeune comédien suisse Kacey Mottet-Klein (nominé au César 2013 et 2017 du meilleur espoir pour L’enfant d’en haut [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ursula Meier
fiche film
]
et Quand on a 17 ans [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : André Téchiné
fiche film
]
et vu récemment dans Continuer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Lafosse
fiche film
]
ou L'Adieu à la nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : André Téchiné
fiche film
]
) mais aussi la danseuse suisso-espagnole La Ribot. A leurs côtés, la comédienne française Déborah Lukumuena (l’une des révélations de Divines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Houda Benyamina
fiche film
]
, deux fois présente à Cannes cette année pour Robuste [+lire aussi :
critique
interview : Constance Meyer
fiche film
]
et Entre les vagues [+lire aussi :
critique
fiche film
]
), et un beau trio de comédien·nes belges, Astrid Whettnall (Magritte de la Meilleure actrice pour La Route d’Istanbul [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Jean-Benoît Ugeux (vu récemment dans Poissonsexe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, et que l’on verra bientôt dans Rien à foutre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Marre et Julie Le…
fiche film
]
et Space Boy) et la toute jeune Elise Havelange.

Le film est produit par Box Productions (Suisse) et coproduit par Need Productions (Belgique), qui étaient déjà associés sur le film précédent de la réalisatrice. Il sera distribué en Suisse par Out of the Box, et vendu à l’international par Be For Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy