email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

L'avance sur recettes du CNC pour Anatomie d’une chute de Justine Triet

par 

- Le CNC soutiendra aussi des films signés Christophe Honoré, Benoit Delépine et Gustave Kervern, Louis Garrel, Claire Simon, Yolande Moreau, Marie Amachoukeli, Cédric Ido, Micha Wald et Hind Meddeb

L'avance sur recettes du CNC pour Anatomie d’une chute de Justine Triet
La réalisatrice Justine Triet (© Yann Rabanier)

Dix projets ont été retenus dans le cadre de la quatrième session 2021 de l’avance sur recettes du CNC qui a été réformé avec désormais trois collèges au lieu de deux (le premier restant dédié aux premiers longs métrages, mais le second se dédoublant avec désormais une commission pour les seconds et troisièmes longs, et une autre pour les quatrièmes longs et plus).

Parmi les heureux élus du tout nouveau troisième collège se distingue Anatomie d’une chute qui sera le 4e long de Justine Triet après La Bataille de Solférino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(nominé au César 2014 du meilleur premier film), Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
(Semaine de la Critique 2016 et cinq nominations aux César 2017, notamment comme meilleur film et meilleur scénario) et Sybil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
(en compétition à Cannes en 2019). Ecrit par la réalisatrice et Arthur Harari (Onoda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arthur Harari
fiche film
]
), le scénario est centré sur une femme faisant l’objet d’une enquête pour le meurtre de son mari retrouvé mort. Au cours de l’enquête, le détective soupçonne d’abord un accident ou un suicide et finit par croire qu’il s’agit d’un meurtre. Le témoin clé s’avère être le fils aveugle du couple, qui fait face à un dilemme moral… La production est assurée par Les Films de Pierre et Les Films Pelléas.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Avance sur recettes également pour Le Lycéen qui sera le 13e long de fiction cinématographique de Christophe Honoré qui a notamment présenté six films à Cannes (dont Les chansons d’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Plaire, aimer et courir vite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Christophe Honoré
fiche film
]
en compétition en 2007 et 2018). La production est pilotée par Les Films Pelléas.

Le CNC soutiendra aussi En même temps, le 10e long de Gustave Kervern et Benoît Delépine, sélectionnés deux fois en compétition à Berlin (Mammuth [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gustave Kervern, Beno…
fiche film
]
en 2010 et Effacer l’historique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, prix spécial en 2020), primés en 2008 à San Sebastian et en 2009 au Festival de Sundance pour Louise-Michel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Benoît Delépine et Gustav…
interview : Benoît Jaubert
fiche film
]
, mais également passés au fil des œuvres par les vitrine de Cannes, Venise, Locarno et Rotterdam. Aux manettes de leur nouvel opus : Ad Vitam et No Money Productions.

Figure aussi parmi les heureux élus de l’avance, L’innocent, qui sera le 4e long de réalisateur de Louis Garrel (production : Les Films des Tournelles) et le documentaire Le corps de la femme de la chevronnée Claire Simon (production : Les Films du Lendemain).

Parmi les cinq titres retenus par le second collège se distingue Même au milieu des ruines qui sera le 3e long de réalisatrice de l’actrice belge Yolande Moreau (César 2005 du meilleur premier film pour Quand la mer monte… et qui avait clôturé la Quinzaine des Réalisateurs 2013 avec Henri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yolande Moreau
fiche film
]
). La production est pilotée par Christmas in July.

Une avance sur recettes ira aussi à Ama Gloria qui sera le second long de Marie Amachoukeli après Party Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marie Amachoukeli, Claire …
fiche film
]
(Caméra d’or à Cannes en 2014) et qui est produit par Lilies Films.

Le CNC appuiera enfin L’île de la demoiselle du belge Micha Wald (KG Productions), La gravité de Cédric Ido (Une Fille Productions) et le documentaire Soudan, retiens les chants qui s’effondrent de Hind Meddeb (Echo Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy