email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE / MARCHÉ Belgique / Burkina Faso

La Fédération Wallonie-Bruxelles et le Burkina Faso signent un accord de coproduction

par 

- La fédération signe son 13e accord bilatéral de coproduction, s'ouvrant à de nouvelles opportunités de coopération cinématographique et audiovisuelle

La Fédération Wallonie-Bruxelles et le Burkina Faso signent un accord de coproduction
Foniyama Elise Ilboudo Thiombiano, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, et Bénédicte Linard, Ministre de la Culture et des Médias de la FWB, signent l'accord

À l'occasion de la 17e édition des Rencontres de Coproduction Francophone, la Fédération Wallonie-Bruxelles a conclu avec le Burkina Faso un nouvel accord de coproduction, le quatrième avec un pays africain après la Tunisie, le Maroc et le Sénégal au printemps dernier.

Foniyama Elise Ilboudo Thiombiano, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, et Bénédicte Linard, Ministre de la Culture et des Médias de la FWB, ont profité de la soirée d'ouverture des RCF pour signer cet accord, finalisé cet été grâce notamment à la rencontre entre les deux ministres au dernier Festival de Cannes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Les accords de coproductions sont une opportunité extraordinaire en termes de diversité culturelle. C’est de cette diversité et de cette coopération étroite que sont nés et que continueront à émerger des projets cinématographiques ambitieux et résolument tournés vers l’avenir. Je me réjouis de la signature de cet accord avec le Burkina Faso, qui permettra d’encourager la coopération professionnelle et de favoriser la circulation des productions audiovisuelles ainsi coproduites, que ce soit pour le cinéma, le web ou la télévision. Plus qu’une opportunité économique, cet accord est aussi un enrichissement culturel et artistique considérable", a déclaré la Ministre Linard.

L’accord est ouvert aux coproductions artistiques et techniques – la coproduction uniquement financière n’étant pas admise – sur des projets cinématographiques et audiovisuels (cinéma, TV, web) de toute durée et de tout support.

Ce partenariat avec le Burkina Faso est le 13e accord bilatéral signé par la FWB. Des accords de coproduction sont également en négociation avancée avec le Liban et l’Ukraine, alors que des discussions sont en cours avec le Brésil, le Mexique, la Colombie, le Pérou et le Rwanda.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Lire aussi

Privacy Policy