email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

EXCLUSIF : Ça tourne pour L’innocent de Louis Garrel

par 

- Roschdy Zem, le réalisateur lui-même, Anouk Grinberg et Noémie Merlant brillent au casting d’une production pilotée par Les Films des Tournelles

EXCLUSIF : Ça tourne pour L’innocent de Louis Garrel
L'acteur-réalisateur Louis Garrel, l'acteur Roschdy Zem et les actrices Anouk Grinberg et Noémie Merlant (© Georges Biard)

Le 29 novembre a débuté le tournage de L’innocent, le 4e long métrage de réalisateur de Louis Garrel après Les deux amis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(dévoilé à la Semaine de la Critique cannoise 2015 et nominé quatre fois aux prix Lumière 2016), L’homme fidèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Louis Garrel
fiche film
]
(prix du scénario à San Sebastián en 2018 et une nomination au César 2019 du meilleur espoir féminin) et La Croisade [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(en sélection officielle cette année à Cannes, à Cinéma pour le Climat, et qui sortira le 22 décembre dans les salles françaises).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au casting se distinguent Roschdy Zem (César et prix Lumière 2020 du meilleur acteur pour Roubaix, une lumière [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Desplechin
fiche film
]
, apprécié récemment à San Sebastián dans Enquête sur un scandale d’État [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thierry de Peretti
fiche film
]
qui arrivera le 9 février 2022 en salles où on le verra aussi l’an prochain dans Les enfants des autres et Le principal), Louis Garrel lui-même (nominé au César 2018 du meilleur acteur pour Le Redoutable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Michel Hazanavicius
fiche film
]
, nominé quatre fois depuis 2015 dans la catégorie second rôle, à son avantage cette année à Cannes dans L’histoire de ma femme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ildikó Enyedi
fiche film
]
,  Mon légionnaire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rachel Lang
fiche film
]
et La Croisade, et à l’affiche l’an prochain dans L’ombre du Caravage, Les Amandiers et L’envol), Anouk Grinberg (en salles le 29 décembre dans Tromperie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Desplechin
fiche film
]
et en 2022 dans Les volets verts) et Noémie Merlant (nominée au César 2020 de la meilleure actrice et victorieuse du prix Lumière de la catégorie pour Portrait de la jeune fille en feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
, appréciée récemment dans Les Olympiades [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, A Good Man [+lire aussi :
critique
fiche film
]
et Jumbo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Zoé Wittock
fiche film
]
; et que l’on verra l’an prochain dans Un año, una noche).

Écrit par Louis Garrel et le romancier Tanguy Viel, le scénario est centré sur Sylvie, une quasi sexagénaire tombée amoureuse de Michel, un voyou qu’elle épouse en prison. Tous les deux rêvent de repartir à zéro en ouvrant un magasin de fleurs. Mais Abel, le fils de Sylvie, voit d’un mauvais œil cette relation, persuadé que Michel va replonger…

Produit par Anne-Dominique Toussaint pour Les Films des Tournelles, L’innocent est coproduit par Arte France Cinéma et Auvergne Rhône-Alpes Cinéma. Préacheté par Arte, Canal+ et Ciné+, le long métrage (dont les 33 jours de tournage se dérouleront dans le Rhône jusqu’au 22 janvier) bénéficie également du soutien de l’avance sur recettes du CNC et de la Sofica Cofimage. La distribution dans les salles françaises sera assurée par Ad Vitam.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy