email print share on Facebook share on Twitter share on LinkedIn share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

EXCLUSIF : Ariane Labed et Kacey Mottet Klein dans Le Vourdalak

par 

- Grégoire Colin et Vassili Schneider également au casting du premier long d’Adrien Beau, actuellement en tournage. Une production Les Films du Bal vendue par WTFilms

EXCLUSIF : Ariane Labed et Kacey Mottet Klein dans Le Vourdalak
L'actrice Ariane Labed (© Georges Biard) et l'acteur Kacey Mottet Klein (© RTS)

Depuis le 15 novembre, Adrien Beau tourne dans l’Aveyron son premier long métrage : Le Vourdalak. Au casting de cette adaptation de la première nouvelle vampirique écrite en Europe au XIXe siècle figurent en tête d’affiche la franco-grecque Ariane Labed (meilleure actrice à Venise en 2010 pour Attenberg [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Athina Rachel Tsangari
fiche film
]
, meilleure actrice à Locarno en 2014 et nominée au César du meilleur espoir en 2015 pour Fidelio, l’odyssée d’Alice [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lucie Borleteau
fiche film
]
, appréciée récemment dans les deux volets de The Souvenir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et que l’on verra en avril prochain dans Avant l’effondrement) et le Suisse Kacey Mottet Klein (nominé aux César 2013 et 2017 du meilleur espoir, à son avantage l’an dernier dans L’événement [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anamaria Vartolomei
fiche film
]
en salles le 21 décembre dans Tempête).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sont également de la partie Grégoire Colin (apprécié cette année dans Revoir Paris [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Winocour
fiche film
]
et Avec amour et acharnement [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, et que l’on verra l’an prochain dans Toi non plus tu n’as rien vu [+lire aussi :
critique
interview : Béatrice Pollet
fiche film
]
et La Vénus d’argent), Vassili Schneider (Les Amandiers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Bruni Tedeschi
fiche film
]
), Claire Duburcq (After Blue), Gabriel Pavie (La vraie famille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et Erwan Ribard (figure familière des films des frères Larrieu).

Adaptation de La Famille du Vourdalak d'Alexeï Konstantinovitch Tolstoï, le scénario écrit par Adrien Beau et Hadrien Bouvier démarre ainsi : "Mes enfants," dit le vieux Gorcha avant de partir, "attendez-moi six jours. Si au terme de ces six jours je ne suis pas revenu, dites une prière à ma mémoire car alors je serai tué au combat... Mais si jamais, ce dont Dieu vous garde, je revenais après ces six jours révolus, je vous ordonne d'oublier que j'étais votre père et de ne point me laisser entrer, quoi que je puisse dire ou faire, car je ne serais plus qu'un maudit Vourdalak."

Produit par Judith Lou Lévy (Producer on the Move 2022 de l’European Film Promotion – lire l’interview) pour Les Films du Bal, Le Vourdalak est coproduit par Master Movies. Préacheté par OCS et Amazon, le long métrage bénéficie également du soutien de la région Occitanie, de la Sofica Cinémage, de l’aide CVC (création visuelle ou sonore par l’utilisation des technologies numériques) du CNC, et de l’appui de agnes b. Les 24 jours de tournage se dérouleront à Rodez et dans ses environs jusqu’au 16 décembre avec David Chizallet (nominé au César 2016 de sa spécialité pour Mustang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Deniz Gamze Ergüven
fiche film
]
) à la direction de la photographie. Les ventes internationales sont pilotées par WTFilms et la distribution en France sera assurée par The Jokers.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy