email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

MARCHÉ Italie

Les bonnes affaires de Berlin - 1

par 

L'European Film Market qui a lieu tous les ans pendant la Berlinale, devient de plus en plus un haut-lieu de rendez-vous pour les professionnels du cinéma, plus particulièrement pour ceux qui vendent ou achètent des produits européens. C'est la conviction d'Adriana Chiesa, qui dirige la société de distribution internationale Adriana Chiesa Enterprises, et affirme "Le marché de Berlin s'est montré, cette année encore, un des marchés les plus importants en termes de circulation et de promotion du cinéma européen".
Adriana Chiesa Enterprises a vendu en Amérique latine et dans nombre de pays européens La vita che vorrei [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Giuseppe Piccioni. Dopo mezzanotte [+lire aussi :
critique
interview : Davide Ferrario
interview : Giorgio Pasotti
fiche film
]
de Davide Ferrario, a conquis plus de 110 marchés, dont le Japon, et Certi bambini apparaîtra sur les écrans portugais et russes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Les autres Italiens présents à Berlin ont également fait de bonnes affaires. L'Istituto Luce a eu du flair en achetant le film de Marc Rothemund Sophie Scholl-Les derniers jours [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, avec Julia Jentsch, entièrement produit par l'Allemagne et qui a gagné deux Ours d'argent (pour la meilleure réalisation et la meilleure actrice). Cette victoire a pu consoler l'Intitut Luce de la déception de n'avoir pas vu gagner Le soleil d'Aleksandr Sokurov, coproduit avec Downtown et Rai Cinema, et lequel, malgré les critiques enthousiastes, n'a obtenu aucune distinction. Le Luce a également acquis le nouveau projet d'Amos Gitai, Free Zone, avec Natalie Portman, et dont le tournage vient de commencer. Quant aux droits pour la vente internationale du Soleil, c'est The Works qui les détient, ainsi que ceux de Tickets, réalisé par Ermanno Olmi, Abbas Kiarostami et Ken Loach, film dont un des coproducteurs est la société Fandango de Domenico Procacci (Medusa assurant sa distribution en Italie). Tickets a été acheté par les pays du Benelux, ceux de l'Europe de l'Est, la Grande-Bretagne, ainsi que la Corée. Fandango a profité de l'European Film Market pour se rendre acquéreur de trois films distribués internationalement par la France: Me And You And Everyone We Know de Miranda July (Celluloïd Dreams), Le couperet, le dernier film de Costa Gavras (Studio Canal) et Rois et Reine d'Arnaud Desplechin (Wild Bunch).

Va, vis et deviens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Carot
interview : Didar Domehri
interview : Radu Mihaileanu
fiche film
]
, le nouveau film de Radu Mihaileanu coproduit par la société italienne Cattleya, et vendu par les français Films Distribution, a convaincu les territoires les plus importants: l'Allemagne, les pays scandinaves, la Grèce, la Turquie, le Brésil, le Mexique et l'Argentine. Au line-up de Films Distribution, on trouve également Vent de terre de Vincenzo Marra, qui s'est vendu en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en France, en Espagne, en Autriche, ainsi qu'au Canada.

Minerva et Verdecchifilm présentaient au marché berlinois une coproduction avec la Macédoine et la Grande-Bretagne. Il s'agit de Bal Can Can, comédie noire déjà vendue en Hongrie, en Grèce et en Turquie. Un autre titre de Minerva a produit des bons résultats: The Big Question, documentaire réalisé sur le lieu de tournage de La Passion du Christ, coproduit par Mel Gibson lui-même et déjà vendu pour une diffusion télévisée et sur DVD aux États-Unis, au Canada, à l'Australie, la Nouvelle Zélande et la Grande-Bretagne.
Cuore sacro de Ferzan Ozpetek, qui sort en Italie ce 25 février, faisait partie du line-up de Celluloid Dreams à Berlin; sa sortie dans le Benelux et en Grèce est déjà prévue. Sotto falso nome (titre international: Strange Crime), vendu au plan international par la société française Vif International. Ce film de Roberto Andò a été acheté pendant la Berlinale par le Japon (Gaga) et le Canada (Kfilm Amerique), qui s'ajoute aux 33 pays où la sortie de Strange Crime est déjà prévue.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy