email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE Hongrie

Premiers pas positifs avec Media

par 

Devenue début mai 2004 officiellement membre du Programme Media, la Hongrie est entrée depuis l’année dernière de plein pied dans la ronde des soutiens octroyés par l’Union européenne aux initiatives cinématographiques et audiovisuelles. Un bilan positif retracé par le responsable du Media Desk hongrois, Eniko Kiss à l’occasion d’une interview accordée au portail Internet de l’industrie magyare du film, Hungarian Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Dans le domaine de la distribution, de nombreuses sociétés hongroises ont d’ores et déjà obtenu des soutiens du Programme Media pour leur rôle en matière de circulation des films européens dans les salles magyares. Parmi elles, on peut citer Mokép, Budapest Film, SPI, Best Hollywood et Cirko Film dont l’activité à permis au public de voir notamment des productions et coproductions françaises (Les Choristes, Tais-Toi!, Les rivières pourpres 2), allemandes (Schultze Gets the Blues [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, L’histoire du chameau qui pleure), britannique (Le Tour du monde en 80 jours) ou encore suédois-danoise (Cops). A noter que les distributeurs de différents pays peuvent s’unir lors de leur demande de financement comme ce fut le cas pour Jours heureux [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Szép napok) de Kornél Mundruczó qui a impliqué des sociétés de neuf territoires différents.

L’exploitation n’a pas été oubliée avec plusieurs salles hongroises devenues membres du réseau Europa Cinemas, une appartenance ouvrant la possibilité de postuler aux aides Media. C’est le cas notamment du Bem de Budapest, du Belvárosi de Szeged et du Krúdy de Nyíregyháza. Par ailleurs, Odeon et Best Hollywood ont bénéficié du soutien financier européen pour les sorties DVD et VHS, un secteur d’activité où seuls la Hongrie et la Pologne ont été sélectionnées l’an dernier parmi les 10 nouveaux Etats-membres de l’UE.

Dans le domaine du développement de projets, un documentaire et trois fictions magyares ont été sélectionnés en 2004, alors qu’une aide Media concernant la formation a été attribuée à Katapult Film qui va organiser au printemps à Budapest un séminaire international consacré à l’écriture de scénario. Enfin, dans le secteur des festivals, un soutien européen a déjà été accordé à l’Anifest2 organisé à Budapest en décembre par Szimpla Film. Des aides du programme Media qui globalement ne manqueront pas de se développer avec le temps et la connaissance accrue par les professionnels de l’industrie hongroise des potentiel et des modalités d’attribution des différents types de soutien.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy