email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

Namur va de l'avant

par 

Le Festival de Namur a dévoilé ce matin son programme. Et si cette 20ème édition du 23 au 30 septembre est forcément une fête, le festival se tourne résolument vers de nouveaux projets.

Outre le second Forum de la Coproduction Francophone, une nouvelle section voit le jour : "L'Adaptation littéraire" qui confrontera autours de colloques et de films écrivains et réalisateurs. Et cette nouvelle section est sous les hospices de la présidente du Jury, l'écrivain canadienne Nancy Huston. A ses côtés, l'acteur français Eric Caravaca passé derrière la caméra avec Le Passager [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le grec Yorgos Arvanitis, directeur de la photographie, les acteurs italiens Stefano Cassetti et Marcello Mazzarella, la roumaine Elina Löwenshon, et le compositeur belge Michel Her. Outre un "Coup de Cœur" à l'actrice française Sandrine Bonnaire, plusieurs expositions, beaucoup de séances ateliers pédagogiques à destination des plus jeunes, des conférences et des colloques, notamment la préparation d'un document officielle en vue de la grande réunion de l'Unesco au mois d'octobre sur la diversité culturelle, quelques 200 films (longs, courts et documentaires) seront projetés : le festival sera donc gargantuesque.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sur les 14 longs métrages en compétition officielle, deux sont belges : L'Iceberg [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dominique Abel et Fiona Gordon mais aussi Vendredi ou un autre jour d'Yvan Le Moine. La coproduction suisse, belge et polonaise Tout un hivers sans feu de Greg Zglinski ainsi que Delwende coproduction de la Suisse et du Burkina Faso, de Pierre Yaméogo à Cannes à Un Certain Regard cette année, les deux français Le Parfum de la Dame en Noire et Itinéraires, la coproduction franco-libanaise A perfect Day de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige et enfin La Mort de Monsieur Lazarescu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
complètent ce panorama francophone et européen de la compétition officielle – qui compte encore deux films québécois et un film vietnamien.

Mais la Belgique n'en reste pas là : un hommage en trois films à Luc et Jean-Pierre Dardenne, plusieurs avant premières Belhorizon, Miss Montigny [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Parabola actuellement à la Journée des Auteurs à Venise, le premier long métrage de Guillaume Malandrin (Ca m'est égal si demain n'arrive pas) et le film de Philippe Blasband, scénariste et écrivain, La Couleur des mots) dans la section "Panorama" (avec cinq films français et un film québécois), une rétrospective de coproductions belges de l'an passé offrira de nouveau sur le grand écran quelques petites chefs d'œuvres (Quand la mer monte, Ultranova [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bouli Lanners
fiche film
]
, Dans les champs de bataille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Va, vis et deviens [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Denis Carot
interview : Didar Domehri
interview : Radu Mihaileanu
fiche film
]
...) Enfin un regard en arrière pour fêter cette 20ème édition se souviendra de quelques premières œuvres passées ici avant de rendre leur auteur célèbres (Ozon, Cantet, Guédigian, Klapish, Kéchiche...). Seul bémol à ce festin francophone : peu de longs et de courts métrages en provenance de l'Afrique sinon dans la compétition officielle de la section documentaire qui en compte 6.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy