email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

DISTRIBUTION Hongrie

Budapest Film mise sur la jeunesse

par 

La rentrée cinématographique magyare a été marquée par la sortie dans les salles hongroises de deux films réalisés par de jeunes cinéastes, Roland Vranik et Zsombor Dyga, respectivement nés en 1976 et 1975. Le distributeur Budapest Film n’a pas hésité à lancer ces deux talents magyars sur des écrans actuellement monopolisés par la production américaine malgré une bonne percée du cinéma français.

Sacré meilleur film au 36e Hungarian Film Week, la vitrine annuelle de la production magyare, avec en prime la meilleure direction de la photographie et le titre de meilleurs producteurs, Black Brush (Fekete kefe), le premier long métrage de Roland Vranik (assistant-réalisateur de Béla Tarr sur Les Harmonies Werckmeister) est sorti dans les salles hongroises début septembre. Produit par Filmteam, Film Partners et Inforg Stúdió, ce film en noir et blanc qui se déroule sur les toits de Budapest retrace avec un humour aux lisières de l'absurde les mésaventures de quatre jeunes couvreurs désabusés par leur métier. Une comédie décalée qui a pour l’instant cumulé plus de 4,5 millions de forint de recettes en trois semaines d’exploitation et qui pointe encore à la 16e place du box-office.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Kész cirkusz, le second long métrage de Zsombor Dyga qui est distribué en salles depuis le 15 septembre par Budapest Film s’est quant à lui placé en 10e position du box-office lors de son premier week-end d’exploitation, totalisant près de 2,5 millions de forint en trois jours. Produit par Akna Film, Duna Workshop et Mediawave 2000, cette comédie du cinéaste remarqué pour son premier long Teso tourne autour d’une mallette que tous les personnages cherchent pour différentes raisons.

Archi-dominé par les films US, le box-office hongrois a cependant ménagé quelques succès au cinéma français. Après Man to man de Régis Wargnier (4,8 millions de forints de recettes en août), c’est Les Poupées russes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Cédric Klapisch qui réalise de bonnes performances automnales. Distribué depuis le 1er septembre par Best Hollywood, le film n’a pas quitté depuis le Top 10, cumulant 9,3 millions de forints de recettes au 18 septembre. A noter également les bons résultats de Genesis de Claude Nuridsany et Marie Pérennou (distribution SPI International ) qui totalise des recettes de 3,1 million de forints en dix jours d’exploitation. Et Le Transporteur 2 de Louis Leterrier a débarqué hier en force sur les écrans hongrois (distribution Intercom) alors que Budapest Film persiste pour sa part dans sa stratégie de sortie d’œuvres de qualité avec la sortie le 29 septembre de la coproduction anglo-italienne Hotel Rwanda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Don Cheadle
interview : Terry George
fiche film
]
.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy