email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Portugal

Conversa da treta, du théâtre aux écrans

par 

La première journée du tournage de Conversa da treta débute aujourd'hui à Lisbonne, sous la direction de José Sacramento. Basée sur une pièce qui s'est transformée en l'un des plus gros succès de l'histoire contemporaine du théâtre portugais, ce film permettra de faire revivre ce succès lors de sa sortie au Portugal programmée en octobre prochain par LNK.

Conversa da treta marque le retour des acteurs José Pedro Gomes et António Feio aux conversations hilarantes des personnages de Zézé et Tony. Bien que le scénario soit signé Eduardo Madeira et Filipe Homem Fonseca, issus de la société de scénaristes Produções Fictícias, le film ne se présente pas comme une adaptation classique de la pièce construite sur un dialogue entre deux protagonistes mais comme une expansion de leur univers, avec de nouvelles scènes et de nouveaux dialogues écrits pour plusieurs personnages. "Dans cette pièce, il y avait tout un univers autour des deux personnages, mais il n'y avait pas de place pour d'autres acteurs, qui seront eux à l'écran. L'action continue à se focaliser sur le dialogue de Zézé et Tony, qui reste central à l'intrigue", a déclaré le scénariste Eduardo Madeira.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

En plus de Gomes et Feio, la distribution inclut quelques uns des acteurs comiques les plus connus au niveau national comme Maria Rueff et Ana Bola, aux côtés de José Raposo, Rui Paulo, Joaquim Nicolau, Carlos Curto, Bruno Nogueira et Manuel Marques.

Le réalisateur Leonel Vieira (Um Tiro No Escuro), qui produit le film pour sa société Stopline Films, a souligné son succès potentiel : "La pièce a été vue par plus de 1200 personnes, du nord au sud, et cela montre bien l'intérêt majeur d'un public au profil très diversifié".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy