email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Belgique

Quand les jeunes spectateurs s'en mêlent

par 

Le Prix des lycéens du cinéma belge francophone 2006 a été attribué mercredi à Trouble [+lire aussi :
critique
interview : Harry Cleven - réalisateur…
interview : Harry Cleven
fiche film
]
de Harry Cleven, une belle récompense pour ce long métrage trop vite passé en salle. Entre autres prix, Quand la mer monte de Yolande Moreau et Gilles Porte a reçu celui "des répliques dont on se souvient" tandis que L'Enfant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Luc & Jean-Pierre Dardenne
fiche film
]
de Luc et Jean-Pierre Dardenne celui du film belge "qui nous a ouvert les yeux".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les films sélectionnés ont suscité dans les classes de nombreux débats, des rencontres avec les artistes, des activités créatrices et critiques. L'engouement que cette initiative a suscité chez les jeunes spectateurs laisse à penser qu'ils sont plus éduqués à l'image qu'on ne le croit et que ce désir d'un autre cinéma, différent du tout venant commercial, s'il repose sur une éducation, repose aussi et surtout sur une facilité d'accès.

La cérémonie a eu lieu en présence de quelques centaines d'élève, des comédiens et des réalisateurs primés. Présents eux aussi, la ministre-présidente de la Communauté française en charge de l'Enseignement, Marie Arena, la ministre de la Culture, Fadila Laanan et le Secrétaire général du Service de l'Audiovisuel du Ministère de la Communauté Française, Henri Inberg, tous à l'initiative du projet et ravis de voir les jeunes lycéens partir avec les artistes continuer leurs discussions ailleurs à l'issue de la cérémonie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy