email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2006 Hors Compétition / France

Avida au sommet de l’absurde

par 

Voyage en territoire humoristique ultra décalé pour Avida [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le second long métrage après Aaltra du duo Benoît Delépine - Gustave Kerven, projeté ce midi hors compétition dans le cadre de la sélection officielle du Festival de Cannes. Ouvert par un Fernando Arrabal en picador de rhinocéros, le film fait assaut de gags et de dialogues dans le registre de l’absurde, un style comique naturellement très diversement apprécié des spectateurs. Tourné en noir et blanc, Avida revendique ouvertement l’héritage du cinéma muet à la Buster Keaton ou des comédies italiennes comme Les Monstres de Dino Risi, voire des Monty Python.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Retraçant les mésaventures d’un trio composé de deux drogués à la kétamine et d’un sourd-muet évoquant Frankenstein (tous les trois travaillant dans un zoo), le récit relate - entre autres péripéties - leur tentative ratée d’enlèvement du chien d’une milliardaire et ses conséquences inattendues. A l’écran se succèdent les apparitions, notamment celles de Claude Chabrol, Jean-Claude Carrière (scénariste fétiche de Buñuel), Albert Dupontel, Bouli Lanners, Remo Forlani , du chanteur Stéphane Sanseverino et de Kati Outinen (prix d’interprétation à Cannes pour L’homme sans passé [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Aki Kaurismaki). Une distribution fantasque au diapason d’une œuvre inclassable qui passe sans cesse du burlesque pur à la critique sociale sarcastique, sans jamais dévier de sa ligne absurde à l’extrême.

Coproduit par MNP (société du cinéaste Mathieu Kassovitz), StudioCanal et No Money Productions, Avida qui est vendu à l’international par Films Distribution, a bénéficié d’un budget d’1,1 million d’euros incluant un préachat de Canal +.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy