email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

OSCARS 2007 Hongrie

White Palms candidat magyar

par 

La belle aventure continue pour White Palms [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Szabolcs Hajdu
fiche film
]
(Fehér tenyér), le troisième long métrage de Szabolcs Hajdu qui a été sélectionné comme candidat hongrois dans la course aux nominations pour l'Oscar 2007 du meilleur film étranger. Cette distinction succède à une moisson de six récompenses au Hungarian Film Week 2006 (notamment les prix de meilleur réalisateur, de la photographie et le Gene Moskowitz Prize décerné par les critiques étrangers) et à des sélections à la dernière Quinzaine des réalisateurs cannoise (lire le compte-rendu), au festival de Karlovy Vary (avec à la clé une mention spéciale dans la section "East of the West") et à Toronto au programme Contemporary World Cinema.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Originaire de Debrecen et âgé de 34 ans, Szabolcs Hajdu (lire l'interview dans le dossier Blitz magyar sur la Croisette) appartient à la nouvelle vague hongroise issue de la promotion Simo de l'école de cinéma de Budapest. Cofondateur de la société de production Katapult Film (voir l'interview d'Iván Angelusz), il a réalisé Sticky Matters en 2001 (meilleur premier long au Hungarian Film Week) et Tamara en 2004. Pour White Palms, il s'est inspiré de la vie de son frère cadet Zoltán Miklós Hajdu qui joue son propre rôle dans le film et qui exerce actuellement au Cirque du Soleil de Las Vegas. Le film retrace le parcours d'un gymnaste hongrois entraîné à la dure, dont la carrière est brisée par une blessure et qui va devenir le coach d'un jeune Canadien (Kyle Shewfelt, champion olympique au sol au Jeux d'Athènes) et l'aider à atteindre les sommets. Un récit sportif qui explore des thématiques sociales comme les relations parents - enfants, la transmission d'une éducation sportive de l'Est à un jeune de l'Ouest ou encore la nécessité de trouver ses propres valeurs pour échapper à la pression des entraîneurs et des familles. Vendu à l'international par la société française Onoma Production, White Palms qui séduit tout particulièrement les acheteurs des pays asiatiques est sur le point d'être acquis pour la France par Epicentre qui devrait le distribuer au premier trimestre 2007, des négociations étant par ailleurs bien avancées pour l'Italie, l'Allemagne et le Canada.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.