email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France

CNC : 505,5 M€ pour le soutien 2007

par 

Révélé la semaine dernière par le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, le budget 2007 du Centre National de la Cinématographie (CNC) s’élèvera à 548,2 millions d’euros (10,8 millions de plus qu’en 2005). Ces crédits incluent 505,5 millions d’euros (+2 %) de soutien aux industries cinématographique et audiovisuelle (un montant en progression de 57,6 M€ depuis 2002) qui sont couverts essentiellement par les 121 M€ de la taxe sur le prix des places de cinéma (à peu près 11% du prix du billet - chiffre en hausse de 7 % fondés sur des estimations de fréquentation 2006 des salles à 187 millions d’entrées), par les 349,5 M€ de la taxe sur les diffuseurs télévisuels (assise sur les recettes de la publicité, de la redevance, des abonnements, des SMS et du parrainage) et par les 34,2 M€ de la taxe sur les éditeurs vidéo (2% du prix public des ventes vidéo physiques et via Internet). Par ailleurs, le CNC disposera en 2007 de 42,7 M€ (+1,8 %) de crédits d’intervention et d’investissement au titre des actions menées par le ministère de la culture avec entre autres 24,3 en faveur du patrimoine cinématographique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le détail de la répartition 2007 ventile 256,8 M€ pour le programme "industries cinématographiques" (contre 224,5 M€ pour l’audiovisuel) dont 157 M€ iront au soutien automatique (72 millions aux producteurs, 19 aux distributeurs, 58 aux exploitants et 8 aux éditeurs vidéo) et 99,7 millions au soutien sélectif incluant l’avance sur recettes. A noter que le ministre de la culture a également profité de l’occasion pour souligner l’efficacité du crédit d’impôt qui a grandement favorisé depuis sa création en 2004 pour le cinéma (et en 2005 pour la production télévisuelle) à relocaliser les tournages sur le territoire national, soit 72 % des 1390 semaines de tournage estimées pour 2006 du côté du 7ème art français et 92 % des 9500 jours de tournage de la production TV. Satisfecit aussi sur le plan des conventions "1 euro du CNC pour 2 euros de la collectivité" créées en 2004 en faveur de la production cinématographique (puis étendu à l’audiovisuel et aux courts métrages) qui concernent désormais32 collectivités territoriales dont 24 des 26 Régions françaises et qui représentent 67,6 millions d’euros en 2006 avec notamment 23,4 M€ pour les longs métrages cinématographiques et 6 M€ pour la production de court métrage.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy