email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

Ouverture féérique pour le FestCEAL

par 

Ouverture féérique pour le FestCEAL

L'éducation des fées de Jose Luis Cuerda inaugurera officiellement ce soir le Festival des Cinémas d'Espagne et d'Amérique Latine (FestCEAL), qui, jusqu'au 21 novembre, donnera au public belge l'occasion d'assister à quelques productions ibero-américaine récentes.

L'adaptation de Cuerda du roman populaire de Didier Van Cauwelaert, qui figure parmi les 10 films espagnols les plus vus de l'année avec près de 350 000 entrées depuis sa sortie au mois de juin (voir la news) estl'un des titres les plus attendus de la section "Cinémas d'Espagne", qui inclut cette année neuf autres longs métrages à succès, que ce soit dans le circuit des festivals ou au box office national.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ces films sont Torrente 3 de Santiago Segura (le film espagnol le plus vu en 2005); Sept Vierges [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Alberto Rodríguez, le film pour lequel Juan José Ballesta a reçu un Coquillage d'Argent du meilleur acteur au Festival de San Sébastien; Camarón de Jaime Chávarri gagnant d'un Goya avec Óscar Jaenada dans le rôle du légendaire chanteur de flamenco; Rough Winds de Gerardo Herrero (lire la news), lauréat de la dernière édition du Festival de Malaga ; le succès du box office The Two Sides of The Bed [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Álvaro Curiel
interview : Emilio Martínez Lázaro
fiche film
]
de Emilio Martínez Lázaro (lire le Focus); Hard Times de Manuel Martín Cuenca, présenté au Festival de San Sébastien (lire la news); My Quick Way Out de Miguel Albadalejo, en compétition à la dernière édition de Karlovy Vary (news); Elsa and Fred [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marcos Carnevale, ainsi que le drame sur l'émigration 1 Franco, 14 Pesetas de Carlos Iglesias, qui sera au Festival pour présenter son film ainsi que pour participer au débat sur "le cinéma et la littérature comme éléments de promotion de la culture espagnole".

Les dix titres concourrent pour trois prix : le prix du meilleur film espagnol, un prix de 3 000 euros de soutien à la distribution et le prix du public.

Hors compétition, le public pourra aussi découvrirEl Lobo de Miguel Courtois avec Eduardo Noriega, la comédie Reinas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Manuel Gómez Pereira, le documentaire Iberia de Carlos Saura et Le Labyrinthe de Pan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Guillermo del Toro (voir news).

Du 13 au 17 novembre, le Festival organise également le Marché ENIFILM - Rencontres de l'Industrie Audiovisuelle, soutenu par le programme Al-Invest, qui rassemblera des sociétés d'Amérique Latine et d'Europe, dans le but de renforcer les liens entre les deux continents au niveau de la coproduction et de la circulation des œuvres audiovisuelles.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy