email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

DISTRIBUTION Italie

Les films de janvier

par 

Les films de janvier

Alors que les films italiens de Noël continuent de faire la joie du public, ainsi que After the Wedding [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sisse Graum Jørgensen
interview : Susanne Bier
fiche film
]
, de la Danoise Susanne Bier et les films français Coeurs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Alain Resnais, Changement d'adresse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Emmanuel Mouret et Mon meilleur ami [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Patrice Leconte, janvier promet de nouveaux films italiens et européens.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

L'aria salata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alessandro Angelini
fiche film
]
, premier film à petit budget d'Alessandro Angelini, est très attendu, notamment parce qu'il y a mis en scène le grand nom du moment, Giorgio Pasotti. C'est pourtant à Giorgio Colangeli, plus connu du public des théâtres que des cinéphiles, que ce film a valu le prix du meilleur acteur. Ici, le réalisateur, formé à l'école du documentaire, traite le thème de la famille et de l'univers carcéral avec une authenticité frappante. L'aria salata sortira le 5 janvier, distribué par 01.

C'est d'une direction bien différente qu'arrive le second chapitre du champion du box-office italien 2005 Manuale d'amore. Le second volet, de nouveau réalisé par Giovanni Veronesi s'intitule Manuale d'amore - Capitoli successivi et a pour éléments comiques des thèmes nouveaux : de l'érotisme à la maternité, du mariage à la séparation. L'affiche fait toujours apparaître le nom de Carlo Verdone, aux côtés duquel on retrouve cette fois Monica Bellucci, Riccardo Scamarcio et Barbora Bobulova. Ce film sera distribué par Filmauro à partir du 19 janvier.

Il faudra attendre le 26 janvier pour voir le nouveau film de Pupi Avati, La cena per farli conoscere (distr. Medusa Film). Ce film est interprété par Vanessa Incontrada, Ines Sastre et Violante Placido dans le rôle de trois filles qui, préoccupées par la solitude de leur père (Diego Abatantuono), décident de lui chercher activement une compagne.

En janvier, les salles proposeront également un documentaire, La strada di Levi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Davide Ferrario. Ce "road movie sans acteurs", comme le définit le réalisateur, suit les traces du grand écrivain Primo Levi sur le parcours qu'il a décrit en 1963 dans son livre "La trève", parcours qui va d'Auschwitz à Turin en passant par la Pologne, l'Ukraine, la Biélorussie, la Moldavie, la Roumanie, la Hongrie, l'Autriche et l'Allemagne. 01 Distribution lancera ce documentaire le 19 janvier.

Parmi les films européens proposés au public italien en janvier, en plus de la coproduction britannique Casino Royale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(5 janvier, distr. Sony Picture Releasing Italia), on trouve l'oeuvre d'un cinéaste anglais très intéressant, coproduite elle aussi aux État-Unis : The Prestige [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christopher Nolan. Il faut rappeler qu'UIP distribue déjà, depuis le 22 décembre, le premier film d'animation CGI des créateurs de Wallace & Gromit, Flushed Away [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

Une autre coproduction américaine arrive qui a quant à elle été mise en place avec l'Espagne : Goya's Ghosts [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du grand maître Milos Forman (qui a co-écrit le film avec Jean-Claude Carrière). Ce film, interprété par Javier Bardem, Natalie Portman et Michael Lonsdale, sortira le 19 janvier (distr. Medusa Film).

Las du cinéma "politique", plein de messages et de sermon, Lars von Trier propose à présent une comédie, The Boss of it All [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, dont il espère "qu'il fera rire, c'est bien assez". Le personnage principal de cette satire sociale, interprété par, Peter Gantzler, est le propriétaire d'une société d'informatique qui veut tout vendre. Lucky Red lancera ce film dès le 5 janvier.

Enfin, après sa présentation à Cannes 2006 en compétition, le film Lights in the Dusk [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, écrit, réalisé et produit par le génial Finlandais Aki Kaurismäki, arrive dans les salles italiennes le 5 janvier (distr. BIM. Comme dans L'homme sans passé, le héros de ce film est un homme seul en quête de compagnie et d'amour : Koistinen incarne un ingénu garde de nuit qui finit par céder aux charmes d'une femme séduisante, mais le protecteur de cette belle blonde dévalise une bijouterie et fait peser tous les soupçons sur le pauvre garde de nuit.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy